Comment les entreprises peuvent-elles agir pour la santé de leurs salariés ?

Comment les entreprises peuvent-elles agir pour la santé de leurs salariés ?

En matière de Responsabilité Sociétale de l’Entreprise, le bien-être et la santé des collaborateurs est l’un des axes des politiques de Ressources Humaines qui s’est beaucoup renforcé au cours des dernières années. Des programmes permettent aux DRH d’apporter des services novateurs aux collaborateurs en les rendant acteurs de leur santé. Explications.

Le bien-être et la santé au travail étaient une tendance montante avant la crise de la Covid-19. Elle n’a fait que se renforcer depuis. Lors de la propagation de la pandémie, les entreprises ont dû mettre en place des solutions alternatives de travail pour suivre les directives gouvernementales. Isolement, inactivité physique, stress…les salariés ont dû faire face à des situations nouvelles qui ont influé sur leur santé. Mais bien avant le début de cette crise, des solutions pour permettre aux entreprises de contribuer à la santé et au bien-être des salariés avaient été mises en place. Ainsi, dès 2014, Generali a signé un partenariat exclusif pour l’Europe avec l’assureur Sud-Africain Discovery afin de proposer un programme baptisé Generali Vitality. En France, ce programme s’adresse aux entreprises pour leur permettre de proposer à leurs salariés un programme d’activation autour des 3 principaux risques de surmortalité : le manque d’exercice physique, une mauvaise alimentation et les addictions (tabagisme, alcool…) qui sont à l’origine de plus de 50% des décès.

Devenir acteur de sa santé

Proposé gratuitement en complément des régimes de prévoyance complémentaires de Generali, Vitality va proposer aux salariés des entreprises qui sont entrées dans ce programme un panel d’activations pour devenir acteur de leur santé. Bien sûr, rien d’obligatoire : chaque salarié qui le souhaite peut s’engager librement et bénéficier d’un diagnostic d’évaluation de son capital forme assorti d’un programme pour le renforcer. Reprise d’une activité physique, programmes de nutrition vertueuse, arrêt ou réduction du tabagisme ou de la consommation d’alcool : c’est au salarié de définir les bonnes résolutions qu’il va prendre avec des incitations à la clef : des bons d’achats ou de réduction auprès de grands partenaires comme la FNAC, Decathlon, Garmin, Spotify, Apple, Expedia ou encore Amazon. Un cercle vertueux santé s’engage. En témoigne Bruno, responsable maintenance au sein du groupe de services à la personne Les Orchidées : « L’application Generali Vitality me permet de suivre mon activité au quotidien et le fait que cela engendre des points et des récompenses me donne encore plus l’envie de bouger. » Des Newsletters régulières prodiguent des conseils santé aux membres de Generali Vitality qui vont de l’alimentation jusqu’au bien-être psychologique en passant par la pratique du sport. Un blog rassemble également des centaines de conseils pour améliorer sa forme physique comme mentale.

Plus de 20.000 salariés membres en France

Lancé fin 2016, Generali Vitality est aujourd’hui implanté dans de multiples entreprises françaises, des PME aux multinationales, et la barre des 20.000 membres du programme vient d’être franchi.

« Ce programme motive d’emblée ceux qui sont le plus acteurs de leur santé et les sportifs qui voient une façon de se fixer des challenges personnels tout en accédant à des incitations motivantes sous forme de bon de réduction. Nous devons déployer le programme en allant chercher les autres, ceux moins actifs qui ne sont pas dans cet état d’esprit. Notre objectif est d’atteindre 25% de membres actifs parmi les salariés. Les résultats de notre programme « Mon défi de la semaine » va dans le bon sens en offrant des récompenses hebdomadaires à celles et ceux qui ont atteint leurs objectifs (par exemple, parcourir 50 kms en vélo). Il nous a permis d’augmenter de 13% les membres actifs » explique Claire Lasvergnas, qui supervise le programme Generali Vitality.

Et pour aller gagner de nouveaux membres, un métier original est apparu : celui de Wellness manager, une personne qui est l’interlocutrice des DRH pour motiver les collaborateurs à s’engager dans ce programme, avec des animations (conférences, ateliers…) à la clef. Autre bénéfice de Vitality : les salariés peuvent s’émuler en allant par exemple pratiquer un sport ensemble : jogging ou vélo, c’est aussi un facteur de cohésion d’équipe ! Du côté de l’entreprise, le bien- être procuré est salué. Ainsi chez PayPal, l’entreprise américaine spécialiste des services de paiement en ligne qui compte environ 80 salariés en France, Mélanie Fellous, Reward Partner souligne  « Nous avons lancé le programme Vitality de Generali en 2018 : 30% de nos salariés l’utilisent très régulièrement. Il apporte une vision holistique du bien-être en encourageant les salariés à bien dormir, à faire du sport, à mieux manger.» (voir son témoignage sur l’ensemble de la politique RH de Paypal dans le blog dédiée à la qualité de vie au travail My happy Job).

Engouement post Covid

Contexte inattendu pour tous, la crise sanitaire a provoqué un engouement pour le programme Vitality, s’inscrivant dans la tendance de recherche accrue de bien-être après les mois d’isolement et d’inactivité...ayant généré des kilos en trop pour nombre d’entre nous ! Les animations transposées dans la dimension digitale ont rencontré un franc succès avec des cours de cuisine en ligne ou des webinars de conseils dont certains ont rassemblé plus de 300 participants et ont été vus plus de 1000 fois en replay. Des audiences bien plus vastes que le présentiel ne le permet.

20 millions de membres à l’échelle mondiale

A l’origine, le programme Generali Vitality a été lancé en Europe continentale en Allemagne, en France et en Autriche. Depuis le mois de juin, il est également disponible en Espagne et bientôt dans les autres pays d’Europe où le groupe Generali opère.

A l’échelle mondiale, le programme Vitality est engagé dans 28 pays sur les 6 continents, tant avec Generali que d’autres assureurs en fonction des différentes zones géographiques, avec un objectif de rassembler 20 millions de membres.

Il met l’accent sur des thématiques d’activité sportive (compte tenu du partenariat avec Apple watch) mais intègre aussi des dimensions de santé mentale (sommeil, stress, lutte contre les addictions…) la pandémie ayant mis le projecteur sur les risques psychosociaux liés à l’isolement et à la baisse d’activité. Son objectif est d’augmenter de +20% l’activité physique de 100 millions de personnes en 2025.

En cette rentrée, Generali Vitality motive à prendre de bonnes résolutions et sa santé en mains !

Contenu proposé par GENERALI

Emploi

Natixis Assurances

GESTIONNAIRE INDEMNISATION CADRE H/F

Postuler

Assurances Mutuelles de Picardie

RESPONSABLE POLE SINISTRES H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Comment les entreprises peuvent-elles agir pour la santé de leurs salariés ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié