Diversité et inclusion : au coeur de la performance et du bien-être en entreprise

Diversité et inclusion : au coeur de la performance et du bien-être en entreprise

Depuis plusieurs années déjà, Generali France a choisi de faire de ses engagements en matière de diversité et d’inclusion une
priorité. Ainsi, son programme « Diversity, Equity & Inclusion » est devenu l’un des piliers de son nouveau plan stratégique LifeTime Partner 2024. Convaincue que la diversité et l’inclusion participent au bien-être des collaborateurs et à leur performance, l’entreprise vient tout récemment de signer un acte d’engagement inter-entreprises en faveur des salariés de plus de 50 ans. Elle propose, par ailleurs, avec son projet « Horizon », un nouveau pacte social à ses collaborateurs.

Depuis près de vingt ans, Generali France a multiplié les initiatives concrètes de Diversité et d’Inclusion, au cœur de sa politique de Ressources Humaines.
Et ces initiatives sont portées par l’ensemble des collaborateurs de
l’entreprise, à commencer par son CEO, Jean-Laurent Granier, qui est lui-même sponsor mondial des politiques d’inclusion pour l’ensemble du Groupe Generali.

>> 20 années d’engagement en matière de DIVersité et d’inclusion… et des actions très concrètes

La politique de Diversité et d’Inclusion de Generali repose d’abord sur une conviction forte : le constat que l’entreprise est plus riche de ses différences, et que celles-ci
participent directement à sa performance.

Ambitieuse et structurée, cette politique s’articule aujourd’hui autour de 5 grands piliers : le genre, les générations, la culture, le handicap et enfin l’inclusion. Chacun de ces piliers faisant l’objet de démarches et d’initiatives spécifiques.

>> Lancées il y a plus de 15 ans, les démarches de promotion de la mixité et de lutte contre les discriminations ont pour objectif de décloisonner les genres,
les statuts, les générations et les métiers au sein de l’entreprise.

Generali a démontré sa détermination à faire barrage aux discriminations et à réduire les inégalités :

  • en déployant, dès 2011, les « Elles de Generali », un réseau interne de promotion de la mixité ;
  • en devenant partenaire de la Chaire de Paris Dauphine
    « Femmes et Sciences »
    , qui privilégie une analyse pluridisciplinaire des
    inégalités ;
  • en s’engageant contre le harcèlement et les agissements sexistes dans
    l’entreprise, par l’adoption de mesures fortes et la signature en 2022 de
    l’engagement « StOpE contre le sexisme ordinaire » ;
  • ou bien en lançant le réseau international We Proud pour l’inclusion des
    communautés LGBTQ+.

À cet égard, alors que les femmes représentent aujourd’hui 52 % des collaborateurs de Generali France et près de 55 % de ses cadres, l’amélioration de 3 points de la note du Groupe à l’index Pénicaud d’égalité femmes-hommes (92/100 en 2021, contre 89/100 en 2020) est ‒ parmi d’autres ‒ un indicateur des progrès accomplis.

>> Très soucieuse de veiller à la bonne intégration des jeunes au sein de ses
effectifs tout en favorisant l’emploi local
, Generali continue par ailleurs de recruter stagiaires et alternants à un rythme soutenu. Plus de 350 jeunes sont ainsi accueillis chaque année chez Generali France ‒ 20 % des embauches faisant suite à un stage ou une alternance ‒ en privilégiant, chaque fois que cela est possible, les candidatures de proximité.

L’entreprise est à ce titre signataire de la charte « Entreprise-territoire » de la
communauté d’agglomération de Seine Saint-Denis, Plaine Commune (depuis 2005) et de la charte « Entreprises et quartiers »
(devenue PAQTE : Pacte Avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises). Elle est également partenaire de l’association Capital Filles, qui favorise l’emploi des jeunes filles des quartiers et des zones rurales.

>> Historiquement très mobilisée autour de l’accompagnement des personnes en situation de handicap, Generali France a multiplié depuis 2005 les initiatives visant à sensibiliser ses collaborateurs sur les thématiques du Handicap et à mieux intégrer les personnes handicapées.

Depuis le lancement de ces démarches, le taux d’emploi des personnes reconnues en situation de handicap au sein de l’entreprise est ainsi passé de 1,4 % à 7,78 % en 2021. Et les quelques 450 collaborateurs aujourd’hui reconnus peuvent bénéficier d’un dispositif de suivi complet et personnalisé, tout au long de leur carrière.

Ainsi, en tant que membre fondateur de l’Arpejeh, Generali France accompagne la réalisation de projets d’études de jeunes élèves et étudiants handicapés. Soutien de la Mission Handicap France, partenaire de l’Adapt ainsi que de Tremplin Handicap,
l’entreprise s’appuie également au quotidien sur son Pôle intégré d’Insertion des Travailleurs Handicapés (le Pith, créé dès 2005) pour accompagner au quotidien les personnes en situation de handicap et sensibiliser l’ensemble des intervenants. Elle a d’ailleurs formé ces dernières années plus de 300 de ses managers sur le sujet.

>> Plus globalement, pour garantir l’équité aux candidats à l’embauche, et lutter contre toute forme de discrimination au sein de l’entreprise, Generali France s’est dotée il y a plusieurs années d’une charte déontologique de recrutement.

Celle-ci engage notamment les collaborateurs à évaluer régulièrement leurs pratiques et à ne se livrer à « aucune mesure discriminatoire, directe ou indirecte à l’égard d’un
candidat », que ce soit en raison de son origine, son sexe, ses mœurs, son orientation sexuelle, son âge, ses convictions religieuses ou politiques, son handicap... ou toute autre caractéristique de sa personne et de son identité.

Dans la même optique, pour ce qui est des actes plus quotidiens de la relation de travail ou du management, le « Guide du bien vivre ensemble », distribué à tous les collaborateurs de Generali, engage chacun à autoévaluer régulièrement ses propres pratiques et à se départir de ses préjugés et de tout comportement
potentiellement discriminatoire ou offensant à l’égard de collègues.

>> Intégration du programme DIVersité, Equity & Inclusion comme un pilier stratégique et renforcement de l’accompagnement des seniors…

Et en 2022, quelles nouveautés dans la politique Diversité et Inclusion de Generali ?

Outre l’annonce de l’intégration du programme « Diversity, Equity & inclusion » parmi les piliers du nouveau plan stratégique, les nouvelles initiatives ne manquent pas. Et l’ambition réaffirmée des dirigeants est de continuer à adapter l’entreprise aux mutations de son environnement, en faisant évoluer les mentalités pour renforcer l’égalité des chances…

« Il y a une raison fondamentale à mon propre engagement : je pense que les
entreprises, si elles veulent survivre, doivent ressembler à la société dans laquelle elles évoluent. Avoir des entreprises dirigées par des hommes qui se ressemblent tous, c’est une perte colossale de richesses, d’opportunités et de compréhension tout simplement de la société
. »

Jean-Laurent Granier, CEO de Generali France et sponsor mondial du programme
« Diversity, Equity & Inclusion »

Début mars, Generali France figurait parmi les 31 sociétés signataires du premier acte d’engagement inter-entreprises concernant la place des collaboratrices et
collaborateurs de plus de 50 ans en entreprise
. Une nouvelle étape dans sa politique déjà très active d’accompagnement des seniors et de renforcement des liens intergénérationnels (voir encadré ci-dessous).

>> Le projet « Horizon », un nouveau pacte social en phase avec les évolutions du travail et les nouvelles attentes des collaborateurs

En ce printemps 2022, Generali France a également annoncé l’entrée en vigueur de son projet d’entreprise « Horizon ».

Fruit d’un important travail de réflexion autour des nouvelles tendances observées sur le marché du travail et des négociations menées avec les partenaires sociaux, qui se sont concrétisées par la signature de 4 nouveaux accords collectifs fin 2021, « Horizon »
prévoit une nouvelle organisation du travail ainsi qu’un nouveau dispositif de reconnaissance.

Parmi les nouvelles mesures, destinées à mieux prendre en compte les attentes des collaborateurs et les évolutions du travail, tout en renforçant l’attractivité de
l’entreprise
, on peut notamment citer :

  • un télétravail facilité pour une organisation attractive : par ces nouveaux
    accords d’entreprise, Generali France étend la possibilité de travailler en proposant trois formules de télétravail, prenant en compte le rythme et la spécificité de chaque activité (la formule la plus souple prévoit notamment une durée de
    télétravail pouvant aller jusqu’à 60 % du temps de travail pour un équivalent temps plein, n’imposant que 8 jours de présence mensuelle dans les bureaux).
  • un dispositif de reconnaissance réaménagé pour valoriser davantage la
    performance
    : le système de classifications existant est adapté pour permettre des avancées plus régulières dans la gestion des carrières et un dispositif permettant de booster l’enveloppe globale de rémunération variable en cas de surperformance est introduit.
  • la simplicité et la flexibilité sont renforcées au sein de l’entreprise : le projet
    « Horizon » prévoit l’harmonisation de la durée du temps de travail au sein de
    l’entreprise et la gestion du compte épargne temps (CET) est simplifiée pour les collaborateurs.

« Avec ce projet “Horizon”, bien en phase avec les autres axes de notre politique RH et nos engagements vis-à-vis de nos collaborateurs, nous adoptons un nouveau pacte social, prenant davantage en compte leurs attentes, dans un monde du travail qui se transforme. »

Sylvie Peretti, Membre du Comex de Generali France, en charge des relations humaines et de l’organisation

L’amélioration de l’accompagnement des seniors : un fort enjeu d’inclusion pour Generali France

La « transition démographique » est déjà à l’œuvre dans nos sociétés occidentales, comme au sein des entreprises. Alors que 50 % de la population mondiale aura plus de 45 ans en 2035 et que la part des salariés de plus de 50 ans chez Generali France est aujourd’hui de 31,6 %, l’employabilité, le bien-être et l’engagement des collaborateurs les plus expérimentés deviennent des enjeux majeurs.

Partenaire du Club Landoy, think tank créé en 2019 par le groupe Bayard
autour des enjeux de la transition démographique
, Generali France combat avec vigueur les discriminations alimentées par les stéréotypes générationnels. Refusant les idées reçues liées à « l’âgisme », l’entreprise a notamment fait de l’adaptation des seniors aux évolutions du monde du travail un de ses chevaux de bataille.

En développant, depuis plusieurs années, différents dispositifs pour faire évoluer les compétences de ses collaborateurs (notamment au plan digital, avec son
programme de formation We, Digit#All, suivi par plus de 75 % des salariés seniors), ou bien au travers de son dispositif de formation WeLearn, Generali donne à ses collaborateurs les moyens d’évoluer à tout âge. Elle favorise également la mobilité interne des seniors dans le cadre de son programme de Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences.

Mais à l’heure où les nouveaux modes de travail hybrides, combinant présentiel et distanciel, ont le vent en poupe, suscitant l’inquiétude d’une proportion croissante de nos concitoyens (43 % des Français redoutent des difficultés accrues pour les seniors, d’après le baromètre France 2025 mené par Viavoice pour Generali et Radio Classique), l’entreprise a souhaité aller encore plus loin dans ses dispositifs d’accompagnement…

Dans le cadre de son partenariat avec le Club Landoy, Generali France vient ainsi de signer le premier acte d’engagement inter-entreprises concernant la place des collaboratrices et collaborateurs de plus de 50 ans en entreprise.

Cet acte inédit se décline en 10 engagements clés autour du Recrutement, de la Formation, du Maintien dans l’emploi, de l’Accompagnement des évolutions de
carrière, du Bien-être au travail, du Départ à la retraite et de la Sensibilisation aux stéréotypes liés à l’âge.

Déjà à l’initiative d’accompagnements individuels concernant la fin de carrière
(entretiens de carrière, aménagement progressif du temps de travail, stages de
préparation à la retraite…), Generali devrait également enrichir encore ses
dispositifs, pour une transition sereine de ses collaborateurs les plus âgés vers leur nouvelle vie de retraités.

Contenu proposé par Generali

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Emploi

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

CNA HARDY

Souscripteurs et Gestionnaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Diversité et inclusion : au coeur de la performance et du bien-être en entreprise

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié