Les TPE-PME, agents de transformation économique vers plus de durabilité

Le 26 octobre à Bruxelles, Generali a bouclé la 2e édition du concours SME EnterPrize en mettant en lumière 9 entreprises et entrepreneurs européens, héros de la durabilité, parmi 6600 TPE PME ayant candidaté, dans un contexte de crise qui challenge les choix des entreprises en matière de RSE.

 

Partager
Les TPE-PME, agents de transformation économique vers plus de durabilité

« Les TPE-PME constituent 99% des entreprises européennes. Si nous les encourageons sur la voie de la durabilité, nous pouvons contribuer à transformer l’économie européenne ». C’est ainsi que le nouveau directeur général du groupe Generali, Marco Sesana a planté l’ambition de la dynamique SME EnterPrize (entendez petites entreprises derrière les lettres SME) qui s’est dotée d’un credo en 3 P : soutenir « les Personnes, la Planète et la Prospérité ». Pour cette deuxième édition du concours, 6600 petites et moyennes entreprises avaient candidaté à travers l’Europe pour valoriser leurs initiatives responsables en matière de bien-être au travail, de protection de l’environnement ou d’implication dans la communauté.
Parmi elles, 9 ont été sélectionnées par le comité scientifique composé de personnalités européennes spécialisées en RSE et notation ESG.

Une élection européenne en deux tours et neuf héros

Créé en 2021, le concours SME-EnterPRIZE se déroule d’abord sur un plan national puis à l’échelle européenne. En 2022, neuf pays européens ont rejoint la dynamique : l’Allemagne, l’Autriche, la Croatie, l’Espagne, la France, la Hongrie, l’Italie, le Portugal et la République Tchèque. Après les sélections nationales, les TPE-PME lauréates sont examinées par un comité scientifique européen de sélection qui désigne les 9 initiatives les plus inspirantes, ayant valeur d’exemple pour les autres entreprises. En France, Bruno Le Maire a accordé son haut parrainage à ce trophée de la durabilité et la remise des prix a eu lieu au Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance industrielle et numérique fin septembre en présence d’Olivia Grégoire, Ministre déléguée aux PME. À l’issue du « 2e tour européen », le héros français de la durabilité 2022 est Cycle Terre. Opérant dans le secteur du bâtiment considéré comme très pollueur, la PME, créée en 2020 à Sevran, réutilise les terres excavées non polluées pour la construction de nouveaux quartiers du Grand Paris. Elle répond ainsi à une problématique liée aux travaux de grande ampleur : la gestion des déblais qui représentent aujourd’hui 90 % des déchets urbains. Teddy Dusausaye, Directeur général de Cycle Terre, explique « Développer des projets en terre crue nous permettra à l’avenir de construire des milliers de mètres carrés en réemployant ces terres de chantier, jusqu’ici considérées comme un rebut inutilisable, plutôt que de les stocker. »

Un bel exemple parmi les 9 champions européens qui touchent aux enjeux de recyclage et réparation des appareils électroménagers (Autriche), d’agriculture durable et inclusive (République Tchèque), de réduction de l’empreinte énergétique (Croatie), de gestion des droits aux émissions carbone (Allemagne), de systèmes innovants pour guider les malvoyants (Espagne), d’économie circulaire et de mode responsable (Hongrie), d’autosuffisance énergétique et d’emploi inclusif (Italie) ou encore de ferme d'algues marines (Portugal).

Un pont entre institutions européennes et entrepreneurs

Mais EnterPrize, c’est bien plus qu’un concours d’entrepreneurs comme il y en a d’autres sur des thématiques de RSE. C’est aussi la volonté, animée par Generali, de créer des ponts entre les institutions européennes et le tissu de TPE PME ainsi qu’une étude sur l’évolution des petites entreprises à travers l’Europe avec le concours de la plus prestigieuse université italienne Bocconi de Milan. Pour les chercheurs universitaires, il s’agit d’évaluer à la fois comment les petites entreprises évoluent en matière de durabilité, de passer en revue les aides apportées par les instances politiques européennes et enfin d’étudier les outils financiers qui peuvent soutenir la croissance de ces entreprises, constituant une dynamique à 360 degrés. Pour témoigner de son implication, Paolo Gentiloni, Commissaire européen à l’économie, a clôturé la cérémonie de remises des prix à Bruxelles.

Depuis un an, un contexte totalement bouleversé

Le panorama a bien changé depuis la 1e édition en 2021 : guerre aux portes de l’Europe, crise énergétique, inflation, craintes de récession : les PME ont été prises dans « une tempête » selon l’expression de Philippe Donnet, CEO du groupe Generali : C'est une période très difficile pour de nombreuses PME qui ont dû faire face aux crises successives qui ont touché le monde entier ces dernières années. Face à l'augmentation vertigineuse des factures de services publics, aux graves perturbations de la chaîne d'approvisionnement et à la pénurie de main-d'œuvre, la sauvegarde de la continuité des activités et des "résultats" représente clairement la priorité absolue pour toutes ces entreprises. » Il faut voir dans ce contexte l’explication de l’évolution des chiffres de l’étude de l’université Bocconi. Réalisée auprès de 1000 dirigeants de TPE-PME en Europe, elle révèle une "polarisation croissante" entre les entreprises qui ont des plans de durabilité (41%) et celles qui n'en sont pas dotées (43%) plus centrées sur leurs difficultés économiques du quotidien. Elles n’étaient que 20 % il y a deux ans. Pourtant, ce renoncement à la durabilité renforce leur fragilité alors que les entreprises engagées ont pu constater de réels bénéfices : un engagement plus fort des salariés, une satisfaction accrue des clients, une meilleure réputation, une plus grande efficacité et même une augmentation des parts de marché. « C'est la raison pour laquelle l'adoption de modèles et de pratiques commerciales plus durables apportera les réponses appropriées... » souligne Philippe Donnet, avec la volonté ferme que Generali continue de promouvoir ces PME engagées en Europe et dans chacun des pays où le Groupe opère.

« Bien souvent, les TPE-PME ne sont pas assez conscientes que leurs actions exemplaires entrent dans le champ de la RSE et peuvent montrer la voie à d’autres entrepreneurs. Les 600 000 professionnels et entreprises que Generali assure en France constituent un terrain fertile pour la transformation durable qu’EnterPRIZE va continuer à promouvoir » renchérit Jean-Laurent Granier, Membre du Comité exécutif du groupe Generali, PDG de Generali France. Là où il y a une volonté, il y a un chemin…L’édition 2023 nous révèlera donc, sans aucun doute, de nouvelles PME pépites exemplaires de l’économie souhaitable pour demain.

Plus d’information sur l’édition européenne 2022 d’EnterPRIZE : https://presse.generali.fr/actualites/pour-generali-les-pme-sont-la-cle-dune-economie-europeenne-inclusive-et-durable-995a-a5035.html

Plus d’information sur l’édition française 2022 d’EnterPRIZE : https://www.generali.fr/institutionnel/actu/prix-enterprize-france-2022/?utm_medium=display&utm_source=figaro&utm_campaign=fr_2022_09_awareness_enterprize&utm_term=banniere&zanpid=display-figaro-fr_2022_09_awareness_enterprize-banniere

www.sme-enterprize.com

Contenu proposé par Generali

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés