Accord autour de Generali et Mediobanca

Les intenses négociations autour de la banque d'affaires Mediobanca, qui contrôle à près de 14% Generali, ont abouti à un accord.
L'actuel pacte d'actionnaires de Mediobanca, qui réunissait 46,9% du capital s'élargira désormais à 60%. Par ailleurs, tous les équilibres internes ont été revus. Ainsi, les deux principaux actionnaires de l'institut milanais, les banques Capitalia et Unicredito ont consenti à réduire leurs participations, s'engageant à « ne pas dépasser 6% » contre 9,4% et 8,7% auparavant. Les participations en excédent étant redistribuées à d'autres banques, qui pourraient ainsi entrer dans le nouveau pacte. De leur côté, les Français font leur entrée dans ce nouveau pacte à hauteur de 10%, Vincent Bolloré y détenant 5%, les autres 5% se partageant entre Groupama, Dassault et peut-être la famille Botin. L'accord devrait être confirmé lors de l'assemblée du 7 avril, ainsi que la démission de l'administrateur délégué Vincenzo Maranghi. En ce qui concerne Generali, enfin, l'actuel président Antoine Bernheim devrait être confirmé à son poste encore pour un an, tandis que le statut de la compagnie devrait être modifié rallongeant le mandat présidentiel de un an à trois ans.

Dominique Muret à Milan

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat de frais de santé à adhésion obligatoire pour l'ensemble du personnel salarié.

Logidôme - OPH de Clermont-Ferrand

21 mai

63 - CLERMONT FERRAND

Prestation de services chèques au profit de la Banque de France.

Banque de France

21 mai

75 - BANQUE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Accord autour de Generali et Mediobanca

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié