Les armateurs français confirment leur engagement en matière de sécurité

Philippe Louis-Dreyfus, président d'Armateurs de France, se prononce en faveur d'une accélération de la mise en œuvre des principales mesures préconisées par la Commission européenne à la suite du naufrage du Prestige.
Armateurs de France est favorable au contrôle des navires par l'Etat du port d'accueil qui ne sera efficace, tient-elle à préciser, que si les Etats membres se mobilisent pour trouver un nombre d'inspecteurs suffisant. Cette organisation se prononce également pour le renforcement du rôle des sociétés de classification, et souhaite que l'Agence pour la sécurité maritime qui vient de démarrer ses activités, produise des résultats dès 2003. L'établissement d'une liste des lieux de refuge pour accueillir les navires en détresse constitue une priorité, selon l'association. En revanche, la mise en œuvre de la mesure concernant l'élimination des pétroliers à simple coque lui semble peu vraisemblable selon le calendrier accéléré préconisé par la Commission. Elle reviendrait à multiplier par deux le nombre de pétroliers à éliminer, ce qui risquerait de poser de graves problèmes de ravitaillement énergétique.
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 05 mars 2021

ÉDITION DU 05 mars 2021 Je consulte

Emploi

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

Assurances et Réassurance Techniques

Gestionnaire sinistre et production H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Les armateurs français confirment leur engagement en matière de sécurité

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié