Pas de génériques, pas de tiers payant !

La Caisse primaire d'assurance maladie de Paris demande aux pharmaciens de ne plus pratiquer, dès le 16 octobre, le tiers-payant avec les patients qui refusent les médicaments génériques. Dans une lettre adressée aux pharmacies de la capitale, Marie-Renée Babel, directrice générale de la CPAM de Paris écrit que «les représentants syndicaux des pharmaciens et la CPAM de Paris ont pris l'engagement de réserver le bénéfice de la dispense d'avance de frais aux assurés qui acceptent la délivrance de médicaments génériques ».
Un objectif national prévoit un taux de pénétration des génériques de 70% à la fin de l'année. Un taux atteignable, à condition que les départements et régions en retard, comme les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse ou l'Ile-de-France, rattrapent leur retard, estimait récemment l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (Uspo). A fin juin, le taux de substitution s'élevait à 67,2% en moyenne sur la France mais à 52,2% seulement à Paris.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture, livraison et gestion de titres restaurant pour le Centre de Gestion de ...

Centre Gestion Fonction Publique Territ.des P. Atl. Maison des Communes

18 août

64 - PAU

Services d'assurances pour la commune de Vinon-sur-verdon.

Ville de Vinon sur Verdon

18 août

83 - VINON SUR VERDON

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pas de génériques, pas de tiers payant !

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié