Un sinistre béton d'une vingtaine de millions d'euros

Du béton utilisé pour la construction de bâtiments et de remontées mécaniques dans les stations de ski de la vallée de la Maurienne se révèle défectueux. Deux centrales de Béton Rhône Alpes ont fourni de mars à juillet 2004 plusieurs centaines de mètres cubes de béton qui se détruit au bout d'un an ou deux au contact de l'eau. Une analyse chimique a révélé que ce béton contient de l'anhydrite qui réagit avec l'eau, ce qui se traduit par une très forte augmentation de volume entraînant sa ruine. L'assureur des centrales devrait prendre en charge les frais de démolition et de reconstruction des ouvrages qui sont atteints par ce vice. La liste s'allonge de jour en jour.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurance

Fondation de Selves

20 août

24 - Sarlat-la-Canéda

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Un sinistre béton d'une vingtaine de millions d'euros

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié