Une immense escroquerie aux assurances en correctionnelle

Un vaste réseau, impliquant sept garagistes, huit experts auto et six automobilistes a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris pour escroquerie aux assurances. Montant estimé du préjudice pour les entreprises et les compagnies d'assurance qui en ont été victimes (parmi lesquelles GMF, Gan, Matmut, Axa ou encore Generali): plus de huit millions d'euros. Les personnes mises en examen sont soupçonnées de s'être entendues pour établir de fausses déclarations de sinistres qui étaient soit imaginaires, soit surévaluées avec l'aide d'experts véreux. Une entreprise était au centre de ce trafic : Auto Miroir, spécialisée dans le lavage et la vente de voitures et d'accessoires. L'escroquerie aurait commencée en 1999 ; l'office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) avait été saisi de cette enquête en mai 2003 après un signalement de l'Alfa, l'agence pour la lutte contre la fraude aux assurances. Cette dernière avait été prévenue par plusieurs compagnies d'assurance constatant d'importantes anomalies statistiques dans les demandes de prises en charge de certains garages et experts agréés.

Avec AFP

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance du personnel affilié à la CNRACL.

SICTOM de la Région Montluçonnaise

19 avril

03 - DOMERAT

Prestations d'assurance (DO et TRC) pour la construction d'un conservatoire de théâ...

Ville de Montigny le Bretonneux

19 avril

78 - Montigny-le-Bretonneux

Marché de service d'assurance risques statutaires.

Ville de Cogolin

19 avril

83 - COGOLIN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Une immense escroquerie aux assurances en correctionnelle

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié