[DOSSIER] La crue centennale de la Seine, côté assurance 5/6

30 Md€ de dommages : l'OCDE chiffre les dégâts d'une crue historique de la Seine

30 Md€ de dommages : l'OCDE chiffre les dégâts d'une crue historique de la Seine

Dans son dernier rapport sur le risque d’inondation de la Seine en Ile-de-France, l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) joue à nous faire peur. Une crue majeure de la Seine, du niveau de celle de 1910 (8,6 mètres), pourrait affecter jusqu’à 5 millions de citoyens de la métropole francilienne et causer jusqu'à 30 Md€ de dommages, selon l’OCDE. Sans compter les répercussions macroéconomiques : ralentissement de la croissance économique, impact sur l’emploi et les finances publiques.

«L’impact d’une inondation majeure sur Paris serait bien plus important aujourd’hui qu’il y a un siècle, avec de sérieuses conséquences économiques et sociales en plus des interruptions de services et des dommages matériels», souligne Rolf Alter, directeur de la gouvernance publique et du développement territorial à l’OCDE. Et d’ajouter : «Plus l’Ile-de-France se prépare à gérer ce risque et améliorer sa résilience, moins vulnérable sera la métropole, et cela sera bénéfique pour la région et aussi au niveau national.»

Les dommages estimés de 3 à 30 Md€

Premier enseignement de l’étude : l’impact macroéconomique de différents scénarios de crue centrés autour de la crue centennale de 1910 montre qu’un choc de grande ampleur engendrerait des dommages estimés de 3 à 30 Md€, assortis d’une réduction significative du PIB qui atteindrait, sur cinq ans, entre 1,5 et 58,5 Md€, soit de 0,1 à 3 points de PIB en cumulé. La réduction de l’activité des entreprises franciliennes, qui représente le tiers de l’économie en France, affecterait la demande en main d’œuvre, avec jusqu’à 400 000 emplois concernés.

Paralysie des institutions et des services publics                                                      

Les conséquences d’une crue ne seraient pas qu’économiques pour les Franciliens. Elles seraient surtout techniques et logistiques. «La distribution de l’électricité pourrait être largement affectée, avec près d’un quart des infrastructures de transformation électrique inondées ou coupées préventivement, et plus de 1,5 million de clients privés d’électricité», peut-on lire dans le rapport.

Concernant les transports, le réseau serait touché, avec près de 140 km de métro fermés sur 250, soit plus de la moitié. Enfin, l’alimentation en eau potable pourrait être interrompue dans la périphérie de Paris, où plus de 5 millions d’abonnés subiraient des coupures d’eau prolongées et 1,3 million, une dégradation de sa qualité.

Saisir l’opportunité du Grand Paris

En dépit d’un arsenal légal et d'un ensemble d’outils - plans de prévention des risques, régime d’indemnisation cat' nat', fonds de prévention, programmes d’action de prévention contre les inondations - la «fragmentation institutionnelle de l’Ile-de-France a été dans le passé un frein pour l’action», déplore l’OCDE.

L’étude suggère toutefois des pistes d’action pour réduire les risques et mieux préparer la région Ile-de-France. Défendant le principe des lacs-réservoirs construits à l’amont, elle rappelle que les projets en cours autour du Grand Paris, à la fois en termes de gouvernance, de développement urbain et d’infrastructures de transport, offrent une opportunité pour mettre en œuvre ces recommandations.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 mai 2021

ÉDITION DU 14 mai 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation des services d'assurances no 6a.

EHPAD Les Buissons

12 mai

88 - XERTIGNY

Services bancaires.

CGSS

12 mai

971 - CGSS DE LA GUADELOUPE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

30 Md€ de dommages : l'OCDE chiffre les dégâts d'une crue historique de la Seine

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié