Agences régionales de santé : Vigisanté s'attaque à l'hypertension

Les groupes paritaires D & O, Humanis et Malakoff-Médéric, en partenariat avec l'agence régionale de santé Nord-Pas-de-Calais, lancent un vaste programme de dépistage en entreprise de l'hypertension artérielle. L'expérimentation pourrait être étendue à d'autres régions.

« Notre carnet d'engagements est plein jusqu'en mars », s'est félicitée Isabelle Hébert, présidente de la SAS Vigisanté, lors de la signature, le 24 novembre à Lille, de la convention Télémédecine entre l'agence régionale de santé (ARS) du Nord-Pas-de-Calais et trois groupes de protection sociale (D & O, Humanis et Malakoff-Médéric), sous l'égide du CTip (Centre technique des institutions de prévoyance). C'était l'ultime étape d'une démarche engagée depuis 2008 et qui a obtenu, le 30 juin, le feu vert de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil).

En cours de déploiement

Vigisanté est un programme de dépistage en entreprise de l'hypertension artérielle comprenant une prise en charge par une plate-forme médicalisée en lien avec les médecins traitants ainsi qu'un suivi individualisé à domicile des salariés hypertendus. Tout pour séduire les salariés et les entreprises d'une région marquée par une surmortalité (de 50% par rapport à la moyenne nationale) liée aux maladies cardiovasculaires.

Démarré début octobre auprès des entreprises, Vigisanté a déjà recueilli l'assentiment de 650 salariés pour un dépistage, et 120 participants ont intégré le programme. Malakoff-Médéric l'a mis en place à l'usine Toyota à Onnaing et à celle d'Arcelor-Mittal à Dunkerque. Humanis l'expérimente en interne, parmi les salariés du GIE Vauban-Humanis du Nord-Pas-de-Calais, et le déploiera début 2012 auprès de plusieurs grands clients. Ces initiatives devraient être bientôt suivies par des entreprises - essentiellement des PME et des TPE - du transport, adhérentes de D & O.

L'objectif du programme, qui mobilise 2,2 M€ financés par les trois groupes de protection sociale et 0,9 M€ apporté par le ministère de l'Industrie, est d'intégrer à terme 1 000 salariés dépistés hypertendus, d'en évaluer les gains médico-économiques et de l'étendre à d'autres régions, voire à d'autres pathologies. Un Français sur deux est hypertendu, et un sur deux l'ignore, selon les données de Vigisanté.

UN OBJECTIF AMBITIEUX
  • 13 500 salariés de Nord-Pas-de-Calais ont été contactés. Vigisanté table à terme... ... sur 4 015 participants au dépistage... ... et sur 1 000 salariés hypertendus dépistés puis suivis.

SOURCE : VIGISANTÉ

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 01 juillet 2022

ÉDITION DU 01 juillet 2022 Je consulte

Emploi

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances santé et prévoyance

Office Public de l'Habitat Montreuillois

07 janvier

93 - Montreuil

Marché d'assurance pour les travaux de l'EHPAD

Les Résidences du Quercy Blanc

07 janvier

46 - Montcuq

Prestations d'assistance et de conseils juridiques

Communauté de communes Alpes Provence Verdon. CCAPV

07 janvier

04 - CC ALPES PROVENCE VERDON

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Agences régionales de santé : Vigisanté s'attaque à l'hypertension

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié