Agents généraux : les programmes des deux candidats à la présidence d'Agéa

Agents généraux : les programmes des deux candidats à la présidence d'Agéa
A l'approche des élections du 10 juin 2015, Patrick Evrard et Michel Picon (de gauche à droite) détaillent leur programme.

Patrick Evrard et Michel Picon, qui briguent tous les deux la présidence d’Agéa, ouvrent à travers leurs programmes des pistes pour l’avenir de la fédération et de la profession des agents généraux d'assurance.

Les candidats à la présidence d’Agéa, la Fédération nationale des syndicats d’agents généraux, ont terminé la constitution de leur équipe. Leurs programmes se précisent.

Patrick Evrard s’inscrit « dans la continuité du programme d’Hervé de Veyrac », actuel président, ce qui ne signifie pas inertie « mais continuer à construire à partir du savoir-faire de la fédération.»  De son côté, Michel Picon a centré sa campagne sur le thème du « changement » avec pour ambition d'instaurer « une autre méthode et un nouveau style ».

Les candidats mènent campagne de façon très différente. Mais dans les deux camps, des propositions concrètes se dessinent sur des thèmes comme l’organisation des instances ou le rôle de la fédération, les services à apporter aux agents généraux, etc.

Le scrutin du 10 juin 2015 qui se déroulera dans une configuration inédite, du fait de la présence de deux candidats, a le mérite d’ouvrir les débats et de faire émerger des idées…  Aperçu de quelques-unes des pistes explorées par les deux équipes en lice…

La fédération et ses instances

Patrick Evrard entend créer davantage de synergies entre les différentes composantes de la fédération et instaurer des groupes de travail sur les questions qui se posent au sein des syndicats de sociétés : rémunération, digital, assurance de personnes, tailles des agences, etc. Il prévoit de doter Agéa d’un site Internet plus interactif et de lancer des réflexions sur l’adaptation de ses structures aux évolutions territoriales.

Michel Picon souhaite de son côté « redonner la parole aux instances d’Agéa » et favoriser la concertation. Il propose de créer au sein de la fédération, des commissions permanentes chargées de travailler sur les sujets qui touchent à l’évolution du métier, en faisant si besoin appel à des tiers pour nourrir leurs réflexions. Objectif : fournir des analyses prospectives aux agents et aux syndicats sur les mutations en cours.

La défense de la profession en France…  

La création de groupes de travail doit permettre à la fédération, selon Patrick Evrard, d’effectuer un travail de veille et de réagir rapidement en cas de menaces pour la profession. Il entend par ailleurs accentuer la présence de la fédération sur le terrain institutionnel en portant un message positif et en s’appuyant sur les structures régionales et locales.

Outre le travail prospectif des commissions permanentes, qui doit contribuer à mieux défendre la profession, Michel Picon estime qu’il est crucial de « rétablir le dialogue avec la FFSA ». « Il faut assumer notre statut singulier et le lien étroit que notre mandat crée avec les compagnies ». Travailler davantage en concertation avec la FFSA en veillant à préserver l'indépendance des agents permettra selon lui de mieux défendre et faire avancer la profession.

« Nous allons continuer à travailler avec la FFSA », indique de son côté Patrick Evrard. Le candidat entend par exemple ouvrir avec les syndicats de sociétés, « des débats sur le fonctionnement de l’agence de demain » en vue d’adapter « une position commune qui puisse être défendue auprès des compagnies et de la FFSA ».

… et au niveau européen

En charge des sujets européens au sein de l’équipe sortante, Patrick Evrard entend poursuivre et renforcer les actions de la commission agents généraux du Bipar, organisation européenne qui fédère plusieurs familles d’intermédiaires. Au sein de cette structure, il compte s’investir dans l’élaboration en cours d’une « charte des agents généraux européens » reprenant les fondamentaux de la profession.

Michel Picon propose, lui, de créer une fédération européenne des agents généraux, à laquelle adhèreraient les syndicats de sociétés des différents pays ou les structures nationales qui représentent la profession. Tout en travaillant en lien avec le Bipar, cette organisation permettrait selon lui de mieux défendre les spécificités de la profession.

L’accompagnement des agents

Les deux candidats entendent renforcer les services mis à la disposition des agents généraux. Equipes juridiques étoffées, formation sur les nouvelles technologies, accueil des jeunes agents figurent ainsi au programme de Patrick Evrard. Le candidat souhaite par ailleurs accompagner davantage les syndicats de sociétés, avec pour ceux qui ont peu de moyens, des aides sur le plan juridique, matériel, voire financier.

De son côté Michel Picon évoque : l’accompagnement des agents ; le soutien aux syndicats dans leurs discussions avec les compagnies à travers des études prospectives, sur des sujets comme le digital par exemple ; mais aussi l’accueil et l’accompagnement des nouveaux entrants dans la profession.

L’image de la profession

En matière de promotion de la profession, Patrick Evrard s'engage dans la voie de son prédécesseur avec des opérations telles que le « salon de l'assuré » ou le partenariat avec France Bleu; Ces actions seront enrichies avec la participation d'agents à un « groupe de communication permanent » et la diffusion de kits de promotion prêts à l'emploi.

Pour Michel Picon, la valorisation de la profession doit associer davantage les compagnies et contribuer à renforcer les rangs de la profession dont l'effectif ne cesse de diminuer. « Je ne me résous pas à être spectateur de notre déclin », dit-il. « Ce modèle de distribution est performant, protecteur pour le consommateur et sécurisant pour l'agent dans un contexte réglementaire qui ne cesse de se renforcer, il a tout pour intéresser d'autres acteurs du secteur de l'assurance ou de la finance, à condition de le faire savoir. »

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 20 mai 2022

ÉDITION DU 20 mai 2022 Je consulte

Emploi

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

CNA HARDY

Souscripteurs et Gestionnaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assistance à la mise en oeuvre de conventions de participation dans le domaine de l...

Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Nord

21 mai

59 - CDG 59

Prestation de valorisation de l'EESC HEC.

CCI de Paris, Direction des Affaires Immobilières

21 mai

75 - CCIR PARIS ILE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Agents généraux : les programmes des deux candidats à la présidence d'Agéa

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié