Allemagne : le plan de sauvetage des assureurs vie annoncé pour cet été

Allemagne : le plan de sauvetage des assureurs vie annoncé pour cet été

Le gouvernement Merkel a concocté une réforme qui doit permettre aux assureurs vie allemands d’honorer des engagements difficilement tenables dans le contexte actuel de taux bas. Ils avaient promis dans les années 90 des contrats à taux garantis allant jusqu’à plus de 4%. Or, le rendement très faible des obligations d’Etat (actuellement 1,6%) les oblige à constituer d’importantes réserves. Selon les experts, un tiers des contrats ne peuvent pas être honorés à moyen terme dans les conditions actuelles. La perspective de Solvabilité 2, qui va accroître les exigences de capital afférentes aux contrats d'assurance vie assortis de garanties, notamment de taux, accentue encore la pression.

Répartir la charge

Pour faire passer sa réforme impopulaire (88 millions de contrats en Allemagne), le gouvernement Merkel a tenté de répartir équitablement la charge entre les acteurs de l’assurance, leurs actionnaires et les assurés. Les actionnaires d'abord : il sera interdit de leur verser des dividendes si l’assureur ne peut pas honorer ses engagements. Les assureurs ensuite : ils seront obligés de verser 90% de leur bénéfice technique aux assurés, contre 75% aujourd’hui (800 M€ par an). En contrepartie, le taux minimum garanti baissera de nouveau début 2015, passant de 1,75% à 1,25%.

Moindre redistribution aux assurés

Par ailleurs, les assureurs vie ne seront a priori plus forcés de redistribuer aux assurés la moitié de leurs plus-values latentes, appelées «réserves d'évaluation» («Bewertungsreserve»), ce qui était leur principale revendication. Estimées actuellement à près de 60 Md€, ces plus-values doivent être versées aux clients dont les contrats arrivent à expiration bien qu’elles ne soient pas encore encaissées par les assureurs. Ces derniers sont donc obligés de chercher des fonds ailleurs pour honorer cet engagement. Il s’agit de 300 M€ à sortir chaque mois, estime la fédération allemande des sociétés d’assurances (GDV). Enfin, le projet de loi prévoit une réduction des frais de dossier des agents qui seront réduits de 0,4% à 0,25%.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 14 janvier 2022

ÉDITION DU 14 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Allemagne : le plan de sauvetage des assureurs vie annoncé pour cet été

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié