Améliorer la prise en charge des hypertendus

Six mutuelles lancent une expérience destinée à améliorer le suivi des patients souffrant d'hypertension artérielle chronique.

Le programme d'accompagnement des patients hypertendus et à risque d'hypertension artérielle promis par la Fédération nationale de la mutualité française est prêt. Mis au point par six mutuelles (Eovi, Matmut mutualité, MGEFI, MGEN, Mutuelle familiale et Prévadiès), il marque la concrétisation d'un engagement pris lors du dernier congrès de la FNMF, à Bordeaux en juin 2009. Soucieuse de réaffirmer son rôle d'acteur de la santé et de ne pas être cantonnée dans une position de payeur aveugle, elle avait décidé de mettre en place des initiatives innovantes destinées à améliorer la prise en charge des maladies chroniques.

Priorité suivi mutualiste

Les grandes lignes du projet ont été dévoilées la semaine dernière, lors d'un conseil national des mutuelles. L'expérimentation sera lancée à l'automne, à Paris et Saint-Étienne, pour au moins un an. Elle englobera dans un premier temps quelques milliers d'adhérents des mutuelles impliquées dans sa conception, et ciblera particulièrement les hommes de plus de 45 ans et les femmes de plus de 50. Composé de plusieurs modules d'accompagnement, il s'articulera avec Priorité Santé mutualiste, le programme de soutien aux patients développé depuis près de quatre ans par la FNMF.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 30 octobre 2020

ÉDITION DU 30 octobre 2020 Je consulte

Emploi

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

SEMIGA

31 octobre

30 - SEMIGA

Prestations d'assurances pour l'ign.

Institut National de l'Information Géographique et Forestière - IGN

31 octobre

94 - ST MANDE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Améliorer la prise en charge des hypertendus

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié