Amrae : un indicateur pour évaluer le coût du traitement des risques assurables

Amrae : un indicateur pour évaluer le coût du traitement des risques assurables
L'Amrae a dévoilé ce jeudi 12 juin sa nouvelle identité visuelle.

L’Amrae vient de proposer à ses membres la mise en place d’un indicateur permettant aux entreprises d’évaluer le coût du traitement des risques assurables dans le périmètre géré par les risk-managers. L’objectif d’un tel indicateur : fixer une référence interne pour chaque entreprise, éventuellement publiable dans le cadre de documents de références ou autres publications officielles.

Une méthodologie propre

Les variations de l’indicateur, remarquées d’année en année, devraient ainsi permettre, selon l’association, d’expliquer les augmentations ou baisses du coût de traitement des risques ou de leur couverture, et ainsi d’apporter un éclairage utile sur les raisons de ces variations. Pour calculer le coût des assurances, l’Amrae préconise d’indiquer le budget TTC, hors rémunérations des intermédiaires mais incluant les contributions à des systèmes obligatoires dans le monde entier.

Les coûts d’assurance directe

L’association française des risk-managers segmente les coûts d’assurance en trois volets : ceux liés à la prévention (visites de risques, consulting, mesures de prévention, gestion de crise/PCA), ceux dédiés à la gestion externe (experts, courtage et conseil, gestionnaires sinistres…) et ceux consacrés aux frais internes (salaires, charges sociales, frais de fonctionnement…).

L’auto-assurance

L’Amrae n’élude pas non plus, dans le calcul des coûts, ceux liés à l’auto-assurance. En effet, l’association met en exergue les coûts de franchises (ensemble des coûts de sinistres sous franchise), les coûts des sinistres non assurés (refus de prise en charge de l’assureur, choix délibéré de l’entreprise…) ou encore les coûts de captives  (estimation du coût d’immobilisation du capital ou encore les frais et honoraires de gestions internes et externes…). L’ensemble de ces coûts permettra ainsi de calculer le fameux indicateur, qui se calcule de la manière suivante : somme des coûts référencés (assurance directe et auto-assurance) sur les fonds propres. Une méthodologie de calcul qui tombe à pic, car elle arrive en amont des prochains renouvellements de juillet et de ceux intervenant au début janvier 2015.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 28 janvier 2022

ÉDITION DU 28 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHEF DE PROJET IT DIGITAL WORKPLACE (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Mission d'assistance, de services et conseils en assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Amrae : un indicateur pour évaluer le coût du traitement des risques assurables

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié