Assurance maladie : le comité d’alerte met en garde quant au respect de l’Ondam

Assurance maladie : le comité d’alerte met en garde quant au respect de l’Ondam
Après plusieurs années confortables quant au respect de l'objectif national des dépenses d'assurance maladie, l'exercice 2016 s'annonce plus difficile.

L’objectif national de dépenses d’assurance maladie 2016 sera-t-il tenu ? Rien n’est moins sûr, prévient le comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance maladie dans un premier avis.

Le respect de l’Ondam sera, en cette année 2016, plus difficile que lors des précédentes années. Tel est l’avis du comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance maladie qui, dans un avis rendu ce mercredi, fait un premier point d’étape. Pour rappel, l’objectif national de dépenses d'assurance maladie fixé pour 2016 (+1,75%) se révèle plus ambitieux encore que celui de 2015 (+2%) : les dépenses totales sont ainsi attendues à hauteur de 185,2 milliards d’euros.

L’exercice en cours se présente toutefois sous de défavorables auspices, eu égard notamment aux dépenses de soins de ville. Le comité décèle en effet un «effet de base défavorable» à hauteur de 200 millions d’euros : les dépenses de ville de 2015 sont en effet supérieures de quelque 270 millions d’euros à l’objectif (soit 83,2 milliards d’euros en lieu et place des 82,9 escomptés).

«Une vigilance accrue s’impose»

Dépassement significatif des indemnités journalières (+3,5%), dépenses d’honoraires dentaires et médicaux «plus élevées que prévu», dépenses de médicaments coûteux et innovants en forte augmentation de 5,1% (du type anticancéreux) : les raisons explicatives sont multiples.

D’autres aléas financiers pourraient compliquer la donne : «la revalorisation de la valeur du point d’indice de la fonction publique (+0,6 % en juin 2016) pèsera sur les dépenses des établissements de santé à hauteur d’environ 150 M€ en 2016», calcule le comité. Et de prévenir : même «si le montant des aléas aujourd’hui identifiés est inférieur aux crédits mis en réserve en début d’année (558 millions d’euros), une vigilance accrue s’impose».

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Assurance maladie : le comité d’alerte met en garde quant au respect de l’Ondam

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié