Assurance vie : la taxation sur les droits de succession alourdie

Le projet de loi de finances rectificatif (PLFR) 2011 a été adopté le 6 juillet au Sénat. Il prévoit un relèvement des droits de succession de 20% à 25% sur les sommes transmises dans le cadre des contrats d’assurance vie jusqu’à 902 838€ (après abattement de 152 500€). Cette mesure avait été retirée en première lecture à l’Assemblée nationale sous la pression de François Baroin, alors ministre du Budget, défavorable à toute hausse de la fiscalité sur l’assurance vie. Réintroduite au Sénat par Philippe Marini et adoptée en commission mixte paritaire (CMP), le gouvernement a fini par céder aux arguments des parlementaires. Le PLFR étend également la taxation de 20% sur les droits de succession aux non-résidents français, jusqu’ici exonérés. Enfin, en cas de clause bénéficiaire démembrée, les usufruitiers et les nu-propriétaires (et non plus les seuls usufruitiers) devront s’acquitter des droits de succession.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé(e) de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

MNCAP

Responsable Contrôle interne et fonction clé gestion des risques H/F en CDI

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion d'un contrat d'assurance dommage ouvrage du Technoparc

Grand Angouleme Agglomeration

04 août

16 - Angoulême

Assurances

Ville de Vedène

04 août

84 - Vedène

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance vie : la taxation sur les droits de succession alourdie

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié