Assureurs et banquiers vont finalement partager le même organisme collecteur

Assureurs et banquiers vont finalement partager le même organisme collecteur
La fusion permettra de dépasser le seuil de collecte nécessaire afin d'être agréé par l'État (on évoque entre 110 et 120 ME de collecte).
Après plusieurs semaines de tractations, la famille de l'assurance, réunie quasiment au grand complet, a validé la fusion de l'organisme collecteur des fonds de formation professionnelle de la branche avec celui de la banque.

C'est désormais officiel : un nouvel organisme collecteur des fonds de la formation professionnelle (Opca) est né. La Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA), le Groupement des entreprises mutuelles d'assurances (Gema), le Syndicat national des sociétés d'assistance (SNSA), les agents généraux et les adhérents de l'Association française des banques (AFB) ont paraphé, le 5 juillet, un accord interprofessionnel actant la fusion entre Opcassur, l'Opca de l'assurance, et Opca Banques, celui des établissements financiers adhérents à l'AFB. Ce rapprochement débouche sur la création d'un nouvel organisme, baptisé Opcabaia. Un nom qualifié d'« exotique » par certains signataires, mais qui présente l'avantage de ne froisser aucune susceptibilité, les mots « banque » et « assurance » n'étant pas mis en avant.

Manque le courtage

Au cours d'une commission paritaire commune au siège de la FFSA, quatre organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT) des deux branches se sont déclarées favorables à Opcabaia. « C'est, parmi toutes les pistes qui ont été explorées, le projet qui a le plus de sens pour l'ensemble de nos professions », explique un communiqué de la CFE-CGC. Pour rappel, une autre option, qui consistait à rejoindre l'organisme interprofessionnel Opcalia, lié au Medef, avait été envisagée, notamment par Force ouvrière et une partie de la FFSA. Alors que la fédération a finalement penché pour un rapprochement avec les banques, FO ne rendra sa décision que le 18 juillet. À l'heure où nous publions ces lignes, les courtiers, eux non plus, n'ont toujours pas affiché leur préférence. Une décision très attendue par le reste de la famille de l'assurance, soucieuse de conserver l'unité de la branche dans la future structure, mais aussi impatiente d'envoyer la demande d'agrément du nouvel Opca avant la date limite du 1er septembre. Quoi qu'il en soit, même sans la signature des courtiers, les 100 M€ de collecte minimale fixés par la loi seront dépassés. L'avenir de la formation professionnelle dans l'assurance est donc assuré.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Analyste Fonctionnel en Assurance Vie (H/F)

Postuler

KAPIA RGI

Développeur Angular JS (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion des contrats d'assurances de Quevilly Habitat

Quevilly Habitat

13 novembre

76 - Le Grand-Quevilly

Assurances de la Communauté de Communes du Pays des Sources 2020-2023..

Communauté de communes Pays des Sources la Château

13 novembre

60 - RESSONS SUR MATZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assureurs et banquiers vont finalement partager le même organisme collecteur

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié