Attentat de Berlin : le pôle d’assureurs « Extremus » étudie sa première demande d’indemnités

Attentat de Berlin : le pôle d’assureurs « Extremus » étudie sa première demande d’indemnités

Le pool d'assureurs allemands Extremus, créé après les attentats du 11 septembre 2001 pour prendre en charge certains risques terroristes Outre-Rhin vient de recevoir une demande d'indemnisation - sa première - après l'attentat de Berlin de décembre dernier.

Quinze ans après sa création, le pool d'assureurs qui couvre les actes de terrorisme sur le territoire allemand va étudier sa première demande d'indemnités après l’attentat de Berlin qui a fait 12 morts et 48 blessés le 19 décembre dernier sur un marché de Noël. Le pool d’assureurs Extremus (1), créé en 2002 après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis pour couvrir les dommages causés par les actes terroristes, a confirmé le possible dédommagement d’une entreprise de décorations. Les experts estiment que le dommage ne dépassera quelques centaines de milliers d’euros. L’entreprise, qui n’a pas été nommée, devra supporter une franchise 50 000 euros.
44 M€ de collecte
Cette possible première indemnisation a néanmoins relancé le débat sur la couverture des actes terroristes en Allemagne. Contrairement aux attentes qui avaient été formulé au moment de sa création il y a quinze ans, le succès n’est toujours pas au rendez-vous pour Extremus. L’assureur réalise actuellement 44 M€ de collecte, principalement auprès des grandes entreprises immobilières, forcées par les banques de souscrire ce genre de police. On est donc très loin des objectifs de départ de 500 M€. L’Allemand fait face également à la concurrence anglo-saxonne ans (XL et Chubb).
Pour élargir le cercle des clients potentiels, l’assureur a donc élargi son offre cette année avec une couverture des dommages concernant les fournisseurs et les suspensions d’activités. Extremus tire ainsi les conséquences de la fermeture temporaire du grand centre commercial de Munich (Olympia-Einkaufszentrum) après l’attentat qui a fait neuf morts en juillet 2016. Ce module pourrait intéresser le secteur événementiel et les infrastructures de transports comme les gares et les aéroports.
(1) Le pôle est composé de 17 assureurs allemands et internationaux, dont Allianz, AIG, HDI Global SE, Munich Re, Swiss Re et Zurich. La couverture atteint 10 Md€. Extremus est réassuré à hauteur de 2,5 milliards d’euros. L’Etat joue le rôle de réassureur complémentaire avec une rallonge de 7,5 Md€ (en contrepartie, il touche une partie de la collecte). Les dommages aux personnes et les avions sont exclus de la couverture. Contrairement à la France, l’Allemagne ne dispose pas de fonds d'indemnisation des victimes d'actes terroristes. L’indemnisation est répartie selon la situation entre différents acteurs du secteur de l’assurance, dont l’Etat.
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 04 décembre 2020

ÉDITION DU 04 décembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription de contrats d'assurances construction

OPAC de la Savoie

04 décembre

73 - OPAC DE LA SAVOIE

Mission de commaissaire aux comptes pour la société d'exploitation des Ports du Dét...

Société d'Exploit. Ports du Détroit SEPD

04 décembre

62 - CALAIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Attentat de Berlin : le pôle d’assureurs « Extremus » étudie sa première demande d’indemnités

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié