[DOSSIER] Crise en Chine : l’assurance et la réassurance [...] 3/5

Baisse des marchés boursiers : le secteur de l'assurance doit-il s'inquiéter?

Baisse des marchés boursiers : le secteur de l'assurance doit-il s'inquiéter?
Les valeurs de l'assurance ont correction des marchés boursiers

Le ralentissement de la croissance chinoise a causé une sévère chute des marchés boursiers. Un mouvement qui risque de refroidir l'appétence des épargnants pour les actions.

Lundi noir sur les marchés boursiers. Ce 24 août, toutes les places mondiales ont accusé de fortes baisses, inquiètes du ralentissement de l'économie chinoise. Dans le sillage de la bourse de Shanghai qui a perdu 8,5%, les bourses ont dévissé : Tokyo et Hong-Kong ont perdu près de 5%, en Europe, Paris a reculé de 5,35% en fin de journée, Francfort a laché 4,70%, la bourse de Londres plus de 4,50%. Si Wall Street affichait à l'ouverture un fort repli (- 5,75% pour le Dow Jones et - 8% pour le Nasdaq), la baisse était limitée à - 1% à 18 h.

- 4,44% pour Axa et - 5,16% pour Generali 

Sans être épargnées, les sociétés d'assurance ont toutefois moins chûté que certains secteurs comme l'automobile et que leur indice de cotation. Ainsi, Axa et CNP Assurances ont un peu mieux résisté avec respectivement - 4,44% et -3,80% en fin de journée, soit mieux que le CAC 40 à - 5,35%. Allianz reculaient de - 4,43% (contre -4,70% pour le Dax) et Generali de - 5,16% (contre - 5,96% pour le FTSE).

Août, un mois maudit

«Avec le mois d’octobre, le mois d’août devient année après année un mois maudit», estime Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'épargne pour qui la sévère correction de la semaine dernière, qui s’est poursuivie ce lundi, «traduit bien la nervosité des marchés qui sont très liquides. La Chine, la Grèce et les résultats en demi-teinte de la zone euro ont refroidi les investisseurs. Le Nasdaq est repassé en dessous de la barre des 5000 points preuve que même les technologiques sont touchées», a-t-il poursuivi.

Une correction qui tombe mal pour les UC

Cette sévère correction des marchés boursiers intervient alors que les assureurs vie français tentent tous d’orienter la collecte d'assurance vie vers les unités de compte, avec succès d’ailleurs selon les résultats semestriels publiés fin juillet et début août. Ainsi, Groupama a désormais près de 20% d'UC dans ses encours, CNP près de 13%, etc.

Portées par le regain des marchés boursiers en début d’année (le CAC 40 a gagné 20% de janvier à mars), les campagnes des assureurs en faveur des unités de compte pourraient se retrouver en porte-à-faux si cette soudaine baisse des bourses mondiales venait à se prolonger.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

Cabinet AG PEX

EXPERT CONSTRUCTION H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance dommages ouvrage pour la réhabilitation du CIS

SDIS du Gers Sce Départ. d'Incendie et de Secours

30 juillet

32 - Cazaubon

Prestations d'assurances construction

Conseil Départemental de la Loire

30 juillet

42 - CONSEIL DEPARTEMENTAM

Assistance à Maîtrise d'ouvrage pour l'Organisation de la Gestion du Transport Mari...

Conseil Départemental de Mayotte

30 juillet

976 - MAMOUDZOU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Baisse des marchés boursiers : le secteur de l'assurance doit-il s'inquiéter?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié