Banque de France : François Villeroy de Galhau obtient le feu vert du Parlement

Banque de France : François Villeroy de Galhau obtient le feu vert du Parlement
François Villeroy de Galhau, lors de son audition à l'Assemblée nationale mardi 29 septembre 2015

François Villeroy de Galhau a passé avec succès son grand oral auprès de l'Assemblée nationale et du Sénat : il remplacera Christian Noyer au poste de gouverneur de la Banque de France dès fin octobre 2015. 

François Villeroy de Galhau a obtenu le feu vert du Parlement pour sa nomination comme gouverneur de la Banque de France mardi 29 septembre 2015 en fin d'après-midi, mais a essuyé les plâtres. En effet, pour la première fois, la nomination de ce poste convoité était soumise à une audition du candidat par les commissions des finances de l'Assemblée nationale et le Sénat, puis à leur vote.

Des questions sans concession

Pour la première fois, aussi, depuis 1945, un banquier est proposé au poste de gouverneur de la Banque de France. C'est dans ce cadre qu'il a répondu à de très nombreuses questions sans concession des députés et des sénateurs : elles portaient, notamment, sur le conflit d'intérêt et l'indépendance - alors qu'il était il y a six mois encore directeur général délégué de BNP Paribas - ou encore sur sa vision en matière de politique monétaire et économique.

François Villeroy de Galhau a indiqué à plusieurs reprises avoir «la fibre du service public» et qu’il avait coupé tout lien financier avec son ancien employeur BNP Paribas. En outre, il s'est engagé à ne pas participer à des décisions concernant BNP Paribas pendant deux ans après son départ de la banque.

Pour un «pilotage progressif» de la baisse des rendements

Concernant le secteur de l'assurance proprement dit, il s'est exprimé à deux reprises sur l'assurance vie. Répondant à une question sur les dangers de la baisse des taux des fonds en euros, il a souhaité que les rendements servis par l'assurance vie ne soient pas «pilotés par le passé», mais a estimé qu'un «pilotage progressif en finesse doit permettre de bien gérer ces enjeux». 

Il a, par ailleurs, évoqué l'eurocroissance qui doit «mieux orienter l'épargne de l'assurance vie vers les entreprises» tout en reconnaissant que le démarrage du produit est «très décevant». Interrogé sur la possibilité de transfert de la richesse quand un assuré transforme son fonds en euros en eurocroissance, il a indiqué que «la discussion avance prudemment».

Sur le shadow banking, sa position est claire : «Il est hors de question que la France encourage la titrisation*». Pour autant «une titrisation différente et sécurisé peut être une solution qui facilite le financement des PME», a-t-il précisé rajoutant que «L'absence totale de titrisation pénaliserait les banques françaises». Il a également livré quelques pistes nouvelles comme la création d'un Trésor européen et le renforcement de l'Union budgétaire.

François Villeroy de Galhau remplacera fin octobre Christian Noyer, l'actuel gouverneur atteint par la limite d'âge. Le gouverneur de la Banque de France, à la tête d'une institution qui emploie 12 000 personnes, est nommé pour une période de 6 ans renouvelable.

*Technique financière qui consiste classiquement à transférer à des investisseurs des actifs financiers tels que des créances

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance statutaire du personnel.

Ville de Gagny

24 octobre

93 - GAGNY

Service d'assurance multirisques du patrimoine mobilier et immobilier de la SEM HAB...

SEM Habitat Pays Châtelleraudais

24 octobre

86 - CHATELLERAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Banque de France : François Villeroy de Galhau obtient le feu vert du Parlement

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié