Bilan ACPR : le paysage contrasté de la solvabilité des assureurs français

Un an après l’entrée en vigueur de la directive européenne Solvabilité 2, la France est-elle dans les clous ? Oui, à en juger par le bilan publié par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). L’Autorité, qui supervise 647 assureurs, dont 494 sont soumis au régime prudentiel de Solvabilité 2, a synthétisé les données réglementaires collectées dans « les états nationaux spécifiques » comptables et prudentiels. Globalement, les assureurs français apparaissent comme suffisamment capitalisés et « résilients », en ligne avec les exigences prudentielles de la directive. Au 31 décembre 2016, leurs fonds propres éligibles sont plus de 5 fois supérieurs au minimum de capital requis (MCR) et leur capital de solvabilité requis (SCR) pour faire face à un choc représente plus du double du minimum exigé. Mais ce satisfecit ne doit pas faire oublier des réalités très disparates, selon la taille des compagnies et leur activité, vie ou non-vie. S’ils sont de bons élèves, les assureurs français ne sont pas pour autant les premiers de la classe, leur ratio SCR restant en deçà de la moyenne en Europe.

Emploi

BNP PARIBAS

Architecte IT H/F

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC construction ou mécanique H/F

Postuler

BNP PARIBAS

Chargé(e) d'études actuarielles - Tarification H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Bilan ACPR : le paysage contrasté de la solvabilité des assureurs français

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié