Blanchiment : des soupçons en hausse dans l'assurance

Blanchiment : des soupçons en hausse dans l'assurance

Le secteur des assurances – toutes composantes confondues – a effectué, en 2011, 1 027 déclarations de soupçon de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme, selon le rapport annuel de Tracfin. Un chiffre en hausse de 15,6%, c’est-à-dire en dessous de la progression générale des déclarations à ce service (+ 19%).

Avec 889 déclarations, la participation des compagnies d’assurance augmente de 10% et ne retrouve pas le niveau atteint en 2009 (1 007 déclaration). Mais le rapport annuel relève, cependant, une « progression notable des instituts de prévoyance et une augmentation significative des intermédiaires en assurances (40 déclarations de soupçon en 2011 contre 3 en 2010) qui constitue peut-être l’amorce d’une meilleure intégration dans le dispositif ». Le nombre de déclarations des mutuelles et institutions de prévoyance a quasiment doublé en 2011 en passant de 56 à 98.

L’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) pointait, dans une récente enquête, le manque d’investissement des mutuelles et institutions de prévoyance dans la mise en œuvre de dispositif de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 08 novembre 2019

ÉDITION DU 08 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Analyste Fonctionnel en Assurance Vie (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de prévoyance

AFNIC - Association Française pour le Nomage Internet en Coopération

11 novembre

78 - Montigny-le-Bretonneux

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

11 novembre

91 - EPA SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Blanchiment : des soupçons en hausse dans l'assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié