CISS : les malades insuffisamment informés de leurs droits

CISS : les malades insuffisamment informés de leurs droits

Alors que les usagers du système de santé sont « globalement satisfaits » de leur niveau d’information sur les situations courantes concernant leur santé, leur sentiment d’être bien informé est « notoirement moins élevé » lorsqu’on s’intéresse aux aspects pratiques de la démarche de soins. Tel est la premier enseignement du baromètre 2013 des droits des malades, réalisé par LH2 pour le CISS (collectif d’associations de patients) auprès d’un échantillon représentatif de 1003 personnes.

Information insuffisante

30% des sondés se sentent mal informés du coût des soins et médicaments et de leur prise en charge, et 35% des modalités d’accès à leur dossier médical. Ce taux augmente à 39% pour les recours et les démarches en cas de problème grave lié aux soins.
Quant aux services de santé disponibles via Internet, ils sont perçus comme utiles par près de la moitié des usagers du système de santé (48%), mais ils n’inspirent confiance qu’à 33% d’entre eux en tant que source d’information, et même seulement 24% concernant les services de santé qu’on peut y trouver (comme par exemple la consultation de médecins en ligne ou les carnets de santé électroniques).

Aeras mal connu

En matière d’assurance, un tiers des Français et même 49% des personnes en ALD (affections de longue durée) disent avoir déjà été confrontés, en direct ou via un proche, à au moins une des difficultés suivantes en lien avec l’état de santé au moment de réaliser un emprunt : refus d’assurance du prêt (20%, et 32% pour les personnes en ALD) ; et/ou proposition d’assurance avec exclusion de garanties (19%, et 35% chez les personnes en ALD) ; et/ou proposition d’assurance avec surprime (18%, et 28% chez les personnes en ALD). Parmi les personnes qui disent avoir été confrontées à ces situations, 46% déclarent ne pas connaître le dispositif de la convention Aeras (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations d'assurance pour la complémentaire santé.

Société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraibes

23 octobre

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

CISS : les malades insuffisamment informés de leurs droits

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié