[DOSSIER] Les propositions des candidats sur l'assurance 11/23

Clivage gauche/droite sur l'assurance vie

Clivage gauche/droite sur l'assurance vie
© DR

« Nous ne toucherons pas à la fiscalité de l'assurance-vie, pas plus que nous ne toucherons à la fiscalité d'autres produits d'épargne retraite comme le Perp ou le Perco », a affirmé le 4 avril Jérôme Chartier, député (UMP) de l’Oise au nom de Nicolas Sarkozy, à l’occasion d’un déjeuner-débat sur l’épargne longue organisé par la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA).

Pour sa part, Karine Berger, économiste et candidate (PS) aux prochaines élections législatives, n’a pas été aussi affirmative, étant donné que dans un souci d’équité et de justice fiscale, François Hollande souhaite aligner la fiscalité des revenus du capital sur ceux du travail.

Une telle mesure assujettirait les plus-values tirées de contrats d'assurance vie au barème de l'impôt sur le revenu (41% actuellement pour la plus haute tranche) alors que tous les ménages bénéficient actuellement d'un taux unique de 21% (7,5% + 13,5% de prélèvements sociaux) après 8 ans une fois épuisés les abattements (4 600 € pour une personne seule, 9 200 € pour un couple). Quand le taux d’épargne des plus aisés atteint 35% de leurs revenus « on n’est pas dans une situation normale », a plaidé Karine Berger.

Dans ce dossier

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 03 décembre 2021

ÉDITION DU 03 décembre 2021 Je consulte

Emploi

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Clivage gauche/droite sur l'assurance vie

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié