Complémentaire santé : hausse du nombre de bénéficiaires de l’ACS et de la CMU-C en 2016

Complémentaire santé : hausse du nombre de bénéficiaires de l’ACS et de la CMU-C en 2016
Le nombre de bénéficiaires de la CMU-C aux droits gérés par les organismes complémentaires santé est en forte baisse en 2016.

Le nombre d’attestations ACS (Aide à l’Acquisition d’une complémentaire santé) délivrées a cru de 8,2% en 2016, souligne le fonds CMU. Tendance également haussière pour celui des bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C).

Près d’1,5 million de personnes ont obtenu une attestation ACS au cours de l’année 2016, souligne le fonds CMU dans la récente édition de sa lettre trimestrielle «Références». Ce chiffre signifie une hausse du nombre d’attestations de 8,2% par rapport à l’année 2015, année qui avait elle-même été celle d’une importante activité (+12,5%) suite à la réforme du dispositif de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS).

ACS : les contrats C toujours privilégiés

Parmi ces personnes, 1,12 million ont souscrit un des trois contrats éligibles à l’ACS (A, B ou C), soit une progression de 15,5% sur les neuf derniers mois de l’année 2016. Ces deux progressions illustrent, par conséquent, une hausse conséquente du taux d’utilisation des attestations ACS, de 70 à 78%.

Le fonds CMU souligne toutefois, à la vue des chiffres mensuels, qu’ «une stabilisation des effectifs semble se dessiner à la fin de l’année 2016». Il note également la forte prédominance des contrats C (niveaux supérieurs de garanties), regroupant plus de 40% des contrats : les A (entrée de gamme) restent en-dessous des 25%.

Moins de bénéficiaires de la CMU-C dans les DOM

Cette tendance haussière se vérifie également pour les bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), dans des proportions moindres. Fin 2016, le nombre de bénéficiaires de la CMU-C s’élève à 5,49 millions, en hausse de 1,9% par rapport à 2015.

Derrière cette évolution globale se détachent toutefois des tendances distinctes. Si cette hausse se vérifie pour l’ensemble des régimes (+1,4% pour le régime général, +4,6% pour le régime social des indépendants (RSI), +7,3% pour le régime agricole et +7,2% pour les autres régimes), elle se vérifie en métropole (+2,4%) mais pas dans les départements d’outre-mer (-2,4%).

CMU-C : LA PART DES OC DIMINUE

Deux autres données liées à la CMU-C sont également en diminution. Premièrement, le nombre de bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire dont les droits sont gérés par les organismes complémentaires santé est en forte baisse (-9,6%), à 605 000 personnes. Cette tendance se vérifie à la fois pour le régime général (-11%), le RSI (-3,8%) et le régime agricole (-2,8%).

Autre indicateur à la baisse : le coût moyen par bénéficiaire de la CMU-C. Si la dépense totale de soins prise en charge pour les bénéficiaires de la CMU-C au régime général représente à fin 2016 1,84 milliard d’euros, le coût moyen, de 417€, est en baisse de 1,6% (-1% pour les soins de ville et -3,2% pour les soins hospitaliers).

Emploi

Assistra

Mécanicien Automobile H/F

Postuler

Assistra

Mécanicien Industriel H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Protection sociale complémentaire : convention de participation santé (2020-2025).

CIG (Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne)

22 février

78 - VERSAILLES

Prestations de conseil, d'assistance juridique et de representation en justice.

Communauté d'agglomération de Limoges Métropole

22 février

87 - CA LIMOGES METROPOLE

Marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour l'aide à la décision dans la stratégi...

Ville de Paris / Secrétariat général Délégation générale à la modernisation

22 février

75 - VILLE DE PARIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Complémentaire santé : hausse du nombre de bénéficiaires de l’ACS et de la CMU-C en 2016

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié