Complémentaire santé : l’Unocam signe la convention médicale

Complémentaire santé : l’Unocam signe la convention médicale
Maurice Ronat, président de l'Unocam

L’Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire a décidé de signer la convention médicale et le protocole d’accord avec l’assurance maladie sur le cofinancement du forfait patientèle médecin traitant.

Le conseil de l’Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire (Unocam) a décidé de rendre l’organisation signataire du protocole entre l’assurance maladie obligatoire et l’assurance maladie complémentaire sur le cofinancement du forfait patientèle médecin traitant.
Une décision qui marque une avancée, dans la mesure où, depuis plusieurs années, ce forfait était un sujet de crispation récurrent dans les négociations entre les organismes complémentaires et l’assurance maladie. Il représentera, pour les complémentaires santé, un montant de 250 M€ en 2018, comme l'acte le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2018, et doit passer à 300 M€ en 2019. A noter que ce dispositif succède au forfait médecin traitant, qui se montait à 150 M€ cette année.

Attention aux dérives

Dans sa délibération adoptée à la majorité, avec prise d’acte du Centre technique des institutions de prévoyance (CTip) et abstention du Régime local d’Alsace-Moselle, l’Unocam relève cependant que « le Conseil se réserve le droit de reconsidérer les termes du protocole si le montant des investissements supportés par les organismes complémentaires d’assurance maladie devait dériver significativement par rapport aux évaluations portées à la connaissance de ses membres ».

Le  Conseil de l’Unocam a aussi mandaté son président, Maurice Ronat, pour signer un acte d’adhésion à la convention nationale des médecins libéraux, conclue le 25 août 2016 et publiée au Journal officiel le 23 octobre 2016, indique la même délibération. L’association qui représente les complémentaires santé attend toutefois des clarifications de la Direction de la sécurité sociale (DSS) et de l’assurance maladie (Cnamts) sur certaines modalités techniques du dispositif.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 08 novembre 2019

ÉDITION DU 08 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Analyste Fonctionnel en Assurance Vie (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de prévoyance

AFNIC - Association Française pour le Nomage Internet en Coopération

11 novembre

78 - Montigny-le-Bretonneux

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

11 novembre

91 - EPA SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Complémentaire santé : l’Unocam signe la convention médicale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié