Contrat de génération : vers un accord de branche dans l'assurance

Contrat de génération : vers un accord de branche dans l'assurance

Le 14 février dernier, le Parlement a définitivement adopté le projet de loi instaurant le contrat de génération. Quatre jours plus tard, ce lundi 18 février, les partenaires sociaux de la branche professionnelle des sociétés d’assurances ont déjà abordé le sujet en commission paritaire.

Un dispositif anti-chômage

Promesse de campagne de François Hollande, cette mesure vise à inciter l’emploi des jeunes tout en conservant les seniors en activité. Concrètement, ce dispositif anti-chômage devrait permettre aux entreprises de moins de 300 salariés de toucher une aide forfaitaire de 4 000€ par an pour chaque contrat signé et déclinée de la façon suivante : 2 000 € si elles embauchent en CDI un salarié de moins de 26 ans, et 2 000 € pour le maintien en poste d’un senior de plus de 57 ans.

Objectif : 500 000 recrutements

Alors que pour l’instant aucun décret d’application n’est paru, les partenaires sociaux auraient l'intention de négocier un accord de branche sur ce contrat. Selon nos sources, les partenaires sociaux ont d'ores et déjà prévu se retrouver le 18 mars prochain, notamment pour fixer des engagements chiffrés autour de cette mesure. Tous secteurs confondus, l’objectif du gouvernement est de parvenir à 500 000 recrutements de jeunes en CDI d’ici à 2017. Pour un coût d’un milliard d’euros par an.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Contrat de génération : vers un accord de branche dans l'assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié