Contrats responsables : l’association Soins Coordonnés regrette l’augmentation des restes à charge pour les patients

Contrats responsables : l’association Soins Coordonnés regrette l’augmentation des restes à charge pour les patients
Des dépassements d'honoraires stables mais moins bien remboursés : une hausse des restes à charge dénoncée par l'association de professionnels de santé Soins Coordonnés.

Le plafonnement des remboursements des dépassements d’honoraires, généralisé suite à la réforme des contrats de complémentaire santé responsables, est à l’origine de restes à charge croissants pour les patients, regrette l’association de professionnels de santé Soins Coordonnés.

La polémique sur les contrats responsables et les restes à charge pour les patients, presque involontairement relancée par une enquête du Figaro cet été (ajoutée à la réaction de la ministre de la Santé Marisol Touraine), continue de faire des vagues. Applicable depuis le 1er avril 2015, la réforme des contrats de complémentaire santé responsables introduit en effet des plafonnements des prises en charge des dépassements d’honoraires, l'ambition originelle étant de les limiter.

Le principal effet jusqu’à présent remarqué est toutefois d’un autre ordre, notait ladite enquête du Figaro : une augmentation des restes à charge pour les patients, les remboursements des complémentaires santé diminuant… sans baisse tarifaire constatée du côté des professionnels de santé.

Comment limiter les dépassements d'honoraires ?

«L'accès aux soins est indubitablement mis en péril par de tels développements qui ne peuvent qu'encourager le renoncement aux soins de populations déjà défavorisées» regrette l’association Soins Coordonnés, qui regroupe depuis 2011 des représentants de 14 professions de santé. Une transition qui pourrait entraîner, à terme, «le développement de la fracture sanitaire et la dégradation de l'accès aux soins».

L’association revient également sur l’un des éléments de réponse de Marisol Touraine, à savoir l’augmentation du poids de la Sécurité sociale dans le remboursement des dépenses de santé : Soins Coordonnés veut rappeler que «les professionnels de santé libéraux sont les détenteurs du monopole du soin et doivent être reconnus comme tel». Et d’appeler, par conséquent, les pouvoirs publics à valoriser prioritairement les médecins généralistes de secteur 1 présents dans des déserts médicaux et, ajoute l'association, à accorder «la primauté de la solvabilisation des actes aux professionnels qui ne pratiquent pas de dépassement».

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Acquisition de titres restaurant

MSA Mutualité Sociale Agricole du Languedoc

22 avril

48 - MSA DU LANGUEDOC

Prestations de services d'assurances.

Ville de Meylan

21 avril

38 - MEYLAN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Contrats responsables : l’association Soins Coordonnés regrette l’augmentation des restes à charge pour les patients

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié