Dépendance : l’Ocirp et la Mutualité française à l’offensive

Dépendance : l’Ocirp et la Mutualité française à l’offensive
La France compte environ 1,2 million de personnes dépendantes aujourd'hui : elles seront 2,3 millions en 2060.

La perte d’autonomie n’est pas un sujet de prédilection d’Emmanuel Macron. Une situation qui ne satisfait pas la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF) et l’Ocirp, union d’institutions de prévoyance spécialisée dans la protection de la famille

Ce fut un des événements de la rentrée 2017. Il est extrêmement rare de voir mutualistes et représentants du monde paritaire côte à côte sur une estrade pour défendre une même cause. Le 6 septembre dernier,  la Mutualité Fonction Publique Retraite et l’Ocirp, union d'institutions de prévoyance, organisaient un colloque sur le thème « Perte d’autonomie : la réponse des organismes non-lucratifs », avec le soutien du Centre technique des institutions de prévoyance (Ctip) et de la Mutualité française.

En introduction de la manifestation, Jean-Paul Lacam, directeur général du Ctip, pointait la nécessité de «passer à l’acte 2» après la réforme sur l’Apa à domicile menée par Michèle Delaunay. «Les acteurs non lucratifs ont un rôle à jouer», estimait le représentant du monde paritaire. «Nous devons être des militants de la cause de l’âge », confirmait Thierry Beaudet, président de la Mutualité française, avant d’ajouter : «Nous avons à poursuivre nos échanges, à imaginer et à réfléchir à des solutions ensemble.»

La création d'un lab autonomie

Des paroles suivies d’effet puisque l’Ocirp et la Mutualité française ont décidé de créer un «lab autonomie». Cette structure doit alimenter la réflexion sur la prévention de la perte d’autonomie, la prise en charge de la dépendance  et préconiser des réponses, bref nourrir le débat alors même que le gouvernement parait peu présent sur cette thématique, il est vrai largement absente de la campagne d’Emmanuel Macron. Et cela comme le souligne un proche du dossier en dépassant les différences d’approches et divergences qui ont pu se faire jour dans le passé.

L’animation de ce lab devrait être confié à Pierre-Marie Chapon, directeur de VAA Conseil, cabinet spécialisé dans l’accompagnement de démarches transversales santé, vieillissement, habitat et territoires. Le lancement pourrait intervenir assez rapidement, alors qu’une réunion de préfiguration s’est tenue le 25 janvier dernier.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 30 octobre 2020

ÉDITION DU 30 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Approvisionnement en carburant et paiement des péages sur les autoroutes par cartes...

GIP Blanchisserie Inter-hospitalière

28 octobre

33 - GIP BIH SUD GIRONDE

Prestations d'assurances "Flotte automobile et risques annexes"..

Aéroport Réunion Roland Garros

28 octobre

974 - STE MARIE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Dépendance : l’Ocirp et la Mutualité française à l’offensive

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié