Dépendance : le Gema croit (encore) au partenariat avec l’Etat

Dépendance : le Gema croit (encore) au partenariat avec l’Etat
B. MARTINEZ Jean-Luc de Boissieu, secrétaire général du Groupement des entreprises mutuelles d'assurance

« Nous voulons croire que la déclaration n’est pas une déclaration de guerre contre les assureurs », a commenté à l’AFP, le secrétaire général du Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (Gema), Jean-Luc de Boissieu, après les déclarations du ministère en charge des Personnes âgées.

Lors d’un déplacement de Michèle Delaunay, à Toulouse, le 7 septembre dernier, l’entourage de la ministre avait indiqué que cette dernière souhaitait l’adoption d’un projet de loi sur la dépendance « d’ici la fin de la première moitié du quinquennat ». Et cette même source de préciser : « Ce sera une réforme basée sur la solidarité nationale, en aucun cas, il n’est question d’y faire entrer les assurances privées. »

« Tout ce qu’on peut souhaiter, c’est que le gouvernement fasse le plus rapidement possible connaître ses projets sur la dépendance », a déclaré Jean-Luc de Boissieu, avant d’ajouter : « nous attendrons de connaître le contenu du projet de loi pour voir s’il n’y a pas moyen de créer un partenariat public/privé. »

Et c’est d’ailleurs pour cette raison que le secrétaire général du Gema avait expliqué, en substance, lors d’une conférence organisée, au printemps, par L’Argus de l’Assurance que le projet de label dépendance porté par la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA) était prématuré.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances Risques dommages aux biens et Risques Annexes.

Ville d'Epinay sous Sénart

17 novembre

91 - EPINAY SOUS SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Dépendance : le Gema croit (encore) au partenariat avec l’Etat

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié