Dépendance : le grand flou

Lors de son intervention télévisée, Nicolas Sarkozy a confirmé qu'il entendait mener à bien la réforme de la dépendance, en lançant d'abord "une grande consultation qui va durer six mois" suivie d'annonces à l'été 2011. Et le président de la République de préciser : "Je souhaite la création d'une nouvelle branche de Sécurité sociale, le 5ème risque", confirmant d'ailleurs que la réforme sera adoptée dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2012. Un vrai virage à 180° puisque l'actuelle majorité avait toujours repoussé cette hypothèse en parlant d'un 5ème risque...de protection sociale. A l'image de la Fnath, les partisans de la 5ème branche de Sécurité sociale n'en ont pas moins pointé le "flou des annonces". De fait, s'interrogeant sur les réponses envisageables, le président de la République a notamment déclaré : "Faut-il un système assurantiel et obliger les gens à s'assurer ?". Lors des question à l'Assemblée nationale, Roselyne Bachelot, en charge du dossier, a souhaité que "ce débat soit largement citoyen", mais a également salué "l'excellent travail" réalisé par la députée Valérie Rosso-Debord (UMP) dont le rapport rendu public en juin dernier préconisait un large recours à l'assurance dépendance privée.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Dépendance : le grand flou

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié