Dépenses de santé : des restes à charge très éclatés

Dépenses de santé : des restes à charge très éclatés

Très mal remboursés par l’Assurance maladie, certains produits de santé laissent des sommes importantes à la charge des assurés et sont une source d’inégalités sociales, révèle une étude de l’Observatoire citoyen des restes à charge en santé.

En effet, sans l’optique, qui pèse 5,7 Md€ de dépenses annuelles, les dispositifs médicaux inscrits à la liste des produits et prestations remboursables (LPPR) représentent encore 7 Md€ de dépenses, dont 1,8 Md€ restent à la charge des assurés et des complémentaires santé après l’intervention de l’Assurance maladie. Certains dispositifs contribuent plus que d’autres à ce reste à charge. C’est en particulier le cas de l’audioprothèse, qui en représente 40,2 %, soit plus de 700 M€. Les fauteuils roulants, qui concernent des populations moins importantes, peuvent aussi laisser des restes à charge importants aux assurés.

Découvrez notre infographie sur la répartition des restes à charge, à retrouver dans l'article «A l'écoute des restes à charge» de l’Argus du 5 décembre.

 

SOURCES : CISS/60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS/ SANTÉCLAIR

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Dépenses de santé : des restes à charge très éclatés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié