Déserts médicaux: l'Assemblée nationale rejette la proposition de loi Vigier

L'Assemblée nationale a rejeté, jeudi 26 janvier, la proposition de loi du député Nouveau Centre, Philippe Vigier, visant à lutter contre les déserts médicaux Le gouvernement et l’UMP se sont opposés aux mesures de ce texte, les jugeant coercitives. La commission des Affaires sociales avait entièrement détricoté ce texte, dont les douze articles initiaux avaient été supprimés et où trois autres avaient été adoptés (renforcement du cumul emploi-retraite pour les généralistes par réduction de cotisations sociales en zones sous-dotées, garantie d'anonymat pour la prescription et la délivrance de méthodes contraceptives aux mineures, développement de la télémédecine). En séance, Philippe Vigier n'a pas réussi à obtenir le rétablissement des 12 articles. Il n’a pas d’ailleurs participé au vote de ce texte « complètement dénaturé » et regretté également l'absence des socialistes au moment du scrutin. Après la reprise la semaine dernière des négociations tripartites (Sécu, syndicats médicaux, Unocam) sur le secteur optionnel, ce texte avait été évoqué par certains participants comme un possible véhicule législatif en cas d’accord.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrats d'assurances.

Syndicat Départemental d'Energie du 76

20 octobre

76 - SDE 76

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Déserts médicaux: l'Assemblée nationale rejette la proposition de loi Vigier

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié