EN PHOTO : l'ex-DG du FMI juge sévèrement Solva2

Dans une interview exclusive à l'Argus de l'Assurance, Jacques de Larosière, ex-directeur général du FMI et ex-patron de la Berd, milite pour une régulation mondiale, mais sans exigence excessive. Le père de la supervision européenne née en 2010 porte un regard sévère sur le traitement de la crise par ses pairs et tacle Solvabilité2.

Né en pleine grande crise, en 1929, Jacques de Larosière a traversé le XXe siècle aux manettes de prestigieuses institutions financières. Inspecteur des finances à sa sortie de l’Ena, il débute sa carrière au ministère des Finances en 1974, dans le cabinet de Valéry Giscard d’Estaing. En 1978, Jacques de Larosière devient directeur général du Fonds monétaire international (FMI), fonction qu’il conserve jusqu’en 1987, année où il est nommé gouverneur de la Banque de France. En 1993, il se voit confier la présidence de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd). Aujourd’hui conseiller du président de BNP Paribas, Michel Pébereau, il est l’auteur du rapport demandé par la commission européenne qui a inspiré, en 2010, le nouveau système européen de supervision tricéphale, avec l’autorité de contrôle des banques, celle des marchés et celle des assurances, et la création du comité européen du risque systémique. Une interview menée par Catherine Dufrêne, chef de service, réassurance.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Missions d'assistance juridique.

Ville de Cluses

15 juin

74 - CLUSES

Prestations de services d'assurance.

Ville d'Evian les Bains

15 juin

74 - EVIAN LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

EN PHOTO : l'ex-DG du FMI juge sévèrement Solva2

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié