Faute d'une loi, c'est un arrêté qui met fin à la discrimination tarifaire

La fin de la discrimination tarifaire doit officiellement prendre date ce jeudi. En tout cas, l’application de la décision de la Cour de justice de Luxembourg du 1er mars 2011, sur la fin de la différenciation homme/femme dans les tarifs d’assurance, était prévue pour le 20 décembre. Mais alors que c’est une loi qui aurait dû abroger la disposition du code de l’assurance, ce sera un arrêté. En effet, faute d’avoir attrapé le train à temps, le Trésor publiera les arrêtés nécessaires pour abroger la dérogation dont bénéficiait la profession.  Les assureurs appliqueront donc la décision de la commission, en dépit de cette absence législative.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 février 2020

ÉDITION DU 14 février 2020 Je consulte

Emploi

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES - PRESTATIONS DE CONSEILS ET DE REPRES...

Etablissement Portuaire de St Martin

16 février

971 - ST MARTIN

PRESTATIONS DE CONSEILS ET DE REPRESENTATION JURIDIQUES.

EPIC - Office de Tourisme

16 février

971 - ST MARTIN

Assistance à la passation de marchés publics portant sur les systèmes d'information...

Ministère de l'intérieur - Service informations et relations publique

16 février

75 - MINISTERE DE L'INTERIEUR

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Faute d'une loi, c'est un arrêté qui met fin à la discrimination tarifaire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié