FFSA : plus que deux candidats en lice pour le poste de délégué général

FFSA : plus que deux candidats en lice pour le poste de délégué général
Antoine Lissowski (à gauche), de CNP Assurances, et Thomas Saunier, de Generali.

Thomas Saunier et Antoine Lissowski seraient désormais seuls en lice pour le poste de délégué général de la FFSA laissé vacant depuis le départ, fin février, de Jean-François Lequoy. En effet, alors que la nomination aurait pu intervenir à l'issue de la réunion du bureau de l'organisation professionnelle, qui s'est tenue ce mardi 1er avril en fin de matinée, Bernard Spitz se serait donné au maximum une semaine de délai de réflexion supplémentaire. Ainsi, mardi prochain, les adhérents de la FFSA connaîtront le nom de leur nouveau délégué général.

La veille, l’Argus de l’assurance avait déjà évoqué la bonne position de Thomas Saunier, dont la candidature est jugée «sérieuse et crédible», selon une source proche du dossier. Ces dernières informations tendent donc à infirmer les récentes rumeurs de presse citant les noms de Pierre Michel (directeur général adjoint de la CCR), Fabrice Pesin (secrétaire général adjoint de l’ACPR) et Philippe Trainar (chef économiste et conseiller spécial du président de Scor). Ces derniers seraient désormais hors-jeu.

L'énarque et le polytechnicien

Antoine Lissowski, 58 ans, directeur général adjoint en charge des finances de CNP Assurances, est diplômé de Sciences-Po Paris et de l'ENA (promotion Henri-François d'Aguesseau). Il bénéficierait de contacts privilégiés à Bercy.

De son côté, Thomas Saunier, directeur général de Generali en charge des marchés particuliers-professionnels-entreprises, des partenariats, des Dom-Tom et de l'indemnisation, est polytechnicien et diplômé de l'Institut des actuaires. Il est, quant à lui, considéré comme un bon complément à Bernard Spitz dans l’optique de constituer un tandem efficace.

Se mettre en ordre de marche «le plus vite»

La balle est désormais dans le camp de Bernard Spitz. Sa préférence pour l’un des deux candidats devrait être connue d’ici au 8 avril, date de la prochaine réunion de la commission exécutive de la FFSA, lors de laquelle le choix du prochain délégué général devrait être arrêté de façon définitive. «Avec l’annonce du remaniement, la FFSA doit se mettre en ordre de marche le plus vite possible pour ne pas se laisser distancer sur les dossiers», souligne cette même source.

Quoiqu'il arrive, cette succession devrait intervenir avant la réelection de Bernard Spitz au fauteuil de président. Un calendrier qui complique la donne. « Il aurait été préférable de réélire le président avant de désigner le délégué général», murmure-t-on du côté du 26, boulevard Haussmann, siège de la FFSA.

Le Magazine

ÉDITION DU 29 mai 2020

ÉDITION DU 29 mai 2020 Je consulte

Emploi

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture et livraison de cartes mifare personnalisees.

Ville de Courbevoie

30 mai

92 - COURBEVOIE

Assurances responsabilité civile et risques annexes pour les besoins du S.D.I.S de ...

SDIS de Seine et Marne Sce Départ. d'Incendie et de Secours

30 mai

77 - SDIS 77

Assurance des agents relevant de la CNRACL et de l'ircantec.

Ville d'Orvanne

30 mai

77 - MORET SUR LOING

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

FFSA : plus que deux candidats en lice pour le poste de délégué général

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié