Gestion d'actifs – PME – FFSA : Les Novo investissements des assureurs sont lancés

Dix-huit assureurs vont investir 1 Md€ dans les fonds Novo pour financer les PME et entreprises de taille intermédiaire non cotées tout en trouvant un rendement attrayant.


C'est une première, selon le ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici : la Caisse des dépôts et la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) ont réuni une vingtaine de compagnies pour investir 1 Md€ dans les fonds Novo destinés à financer PME et entreprises de taille intermédiaire (ETI) non cotées, en manque de financement. L'annonce a été faite le 10 juillet, mais les premiers investissements ne seront réalisés qu'à partir d'octobre. « Un décret envoyé au conseil d'État devrait être publié pendant l'été », a précisé le ministre.

Qui sont les initiateurs ?

L'Observatoire de financement de l'économie, présidé par Thierry Giami, conseiller à la Caisse des dépôts, et la commission économique et financière de la FFSA, dont le vice-président est Jean Vecchierini de Matra (encadré), ont travaillé de concert pour rassembler les investisseurs et initier, avec l'aide de l'Association française de la gestion financière (AFG), l'appel d'offres pour sélectionner les sociétés de gestion.

1 Md€ Le montant total des fonds Novo pour financer entre 30 et 40 entreprises sur 2 ans.

 

Quels besoins ?

Pour les PME et les ETI, le but est de diversifier les sources de financement, en attirant les assureurs, aujourd'hui peu présents sur ce segment. En effet, sur l'encours global des assureurs, estimé à 1 800 Md€, « seuls 42 Md€ financent les PME et les ETI », selon le ministre de l'Économie. Ce financement est complémentaire du crédit bancaire, prédominant mais contraignant, ou des prises de participation, qui ont l'inconvénient, pour ces entreprises souvent patrimoniales, de diluer le capital.

L'objectif pour les sociétés d'assurances, en investissant dans le non-coté, est de trouver un rendement plus attrayant que celui les classes d'actifs traditionnelles (dette souveraine, notamment).

Pourquoi changer le code des assurances ?

Jusqu'ici, les assureurs ne pouvaient pas investir dans des sociétés non cotées en Bourse. Il fallait donc une réforme, par décret, du code des assurances. Celui-ci va autoriser les assureurs à prêter jusqu'à 5% de leur encours, soit une « limite réglementaire de 90 Md€ », selon le ministre.

Jean Vecchierini de Matra, vice-président de la commission économique et financière de la FFSA « La gestion collective élargit la base d'actifs des assureurs »

  • Quel a été le rôle de la FFSA dans la mise en place des fonds Novo ?
    Ce dispositif a été l'exemple d'une collaboration intelligente entre la Caisse des dépôts l'État et les assureurs. L'idée a germé à l'automne 2012 dans le prolongement des fonds Nova 1 et Nova 2 dédiés aux investissements en actions d'ETI. Nous avons renouvelé cette initiative, dans le secteur de la dette et pour un montant supérieur. Les compagnies d'assurances, dix-huit au final, ont rejoint au fur et à mesure le groupe de travail initial constitué par la Caisse des dépôts, la Direction du Trésor et la FFSA.
  • Quel en est l'intérêt pour les assureurs ?
    Grâce à la gestion collective, la base d'investissements accessibles aux assureurs est élargie à une classe d'actifs où ils n'investissaient que sur de grands « corporate ». Cette évolution est favorable à nos assurés : à un moment où la rémunération des emprunts d'État est très faible, nous recherchons la qualité et des rendements supérieurs. Cette importante opération, collective et innovante, témoigne une fois de plus de manière tangible du rôle essentiel des assureurs dans le financement de l'économie.

Quels investisseurs ?

Vingt et un investisseurs sont, pour l'instant, au tour de table : dix-huit grands assureurs, dont les dix assureurs vie membres du Groupement français des bancassureurs pour les deux tiers des capitaux investis dans le dispositif Novo, mais aussi AG2R-La Mondiale, Allianz, Axa, Generali, Groupama, etc., ainsi que la Caisse des dépôts, qui y consacre 100 M€, le Fonds de réserve pour les retraites (FRR) et l'Établissement de retraite additionnelle de la fonction publique (ERAFP). Chacun d'entre eux ne peut investir que 100 M€ au plus.

Qu'est-ce que les fonds Novo et quelles sont leurs cibles ?

Baptisés Novo pour « nouvelle obligation », ces deux fonds communs de titrisation (Novo 1 et Novo 2) se donne deux ans pour investir progressivement 1 Md€. Il s'agit de prêts obligataires de 10 à 50 M€ par entreprise, à taux fixe (entre 4 et 6%) sur 5 à 7 ans, remboursables in fine, visant à financer un projet de croissance (nouvel outil de production, par exemple) jusqu'à 100% de son montant.

Les fonds ne pourront investir plus de 10% dans une même entreprise et plus de 20% dans le même secteur. L'opération vise entre 30 et 40 grosses PME et ETI de l'industrie et des services non financiers sur environ 4 500 entreprises cibles. Certaines se seraient déjà manifestées.

Qui gère les fonds et selon quels critères ?

Deux sociétés de gestion, Tikehau Investment Management (1,7 Md€ d'encours sous gestion) et BNP Paribas Investment Partners (503 Md€ d'encours sous gestion) prendront en charge les fonds Novo 1 et Novo 2 selon le même cahier des chargesE: gestion prudente des risques sous le contrôle de l'Autorité de contrôle prudentiel, valorisation cohérente avec la durée de détention, transparence et limitation aux entreprises dont la qualité de crédit est jugée suffisante.

" Permettre aux assureurs de mieux financer les ETI et PME. " Pierre Moscovici, ministre de l'Économie et des Finances

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché public de prestation de services en assurances.

Ville de St Mandé

21 juillet

94 - ST MANDE

Prestations de services d'enrichissement de portefeuilles d'investissements pour le...

FGA Fonds de Garantie des Assurances

21 juillet

94 - VINCENNES

Marché de service relatif à la prestation d'assurance..

Ville de St Dié des Vosges

21 juillet

88 - ST DIE DES VOSGES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Gestion d'actifs – PME – FFSA : Les Novo investissements des assureurs sont lancés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié