Gouvernement : vers un secrétariat d’État à l’assurance maladie ?

Gouvernement : vers un secrétariat d’État à l’assurance maladie ?
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé © Ministère des Solidarités et de la Santé

Alors qu’un remaniement ministériel parait imminent, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn pourrait bien voir ses attributions évoluer.

La rumeur enfle depuis plusieurs jours, depuis qu’il est question d’un remaniement du gouvernement d’Édouard Philippe : un secrétaire d’Etat à l’assurance maladie pourrait être nommé auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn. L’enjeu serait non seulement de seconder une ministre dont le portefeuille couvre un champ particulièrement large... mais aussi de pallier à ses limites politiques.

Otage des réseaux sociaux

Si Mme Buzyn est une experte reconnue dans son domaine - et qu’elle parait beaucoup mieux acceptée par les professionnels de santé que Marisol Touraine qui avait rapidement fait l’unanimité contre elle -, il n’en reste pas moins que, selon des observateurs, le président Emmanuel Macron se serait inquiété de son inexpérience et de certaines de ses maladresses. Ainsi, Mme Buzyn est devenue la risée des réseaux sociaux depuis ses propos sur le tabac au cinéma, ou encore sur le fait que la Sécurité sociale n’avait pas vocation d’offrir des montures de lunettes siglées Chanel à tous les assuré.e.s...

Une personnalité poltiique

Pour mettre en musique des promesses de campagne électorale comme la recherche du reste à charge zéro en optique, dentaire et audioprothèse, les têtes de l’exécutif pourraient donc préférer une personnalité plus politique. Aucun nom n’a circulé à ce jour. D’aucuns ont évoqué celui de Nicolas Revel, directeur général de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam). Mais même si on lui prête une influence grandissante sur tous les sujets santé - certains affirmant qu'il serait le "vrai" ministre -, il n’a pas non plus le profil d’un politique.

En tout état de cause, la nomination d’un nouveau secrétaire d’État auprès de Mme Buzyn s’inscrirait dans une logique comparable à celle qui avait conduit à la nomination, en septembre, d’un Haut-commissaire à la réforme des retraites, en la personne de Jean-Paul Delevoye, ex-président du Conseil économique, social et environnemental.

Le dernier secrétaire d'État à l'Assurance maladie en date s'appelle... Xavier Bertrand, qui occupait cette fonction sous le gouvernement Raffarin III (2004-2005), le ministre de la Santé et de la Protection sociale étant alors Philippe Douste-Blazy.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 28 février 2020

ÉDITION DU 28 février 2020 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

SIACI SAINT HONORE

Chargé d'études Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Gouvernement : vers un secrétariat d’État à l’assurance maladie ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

24/11/2017 23h:03

Se permettre de prendre des malades de la thyroïde pour des abrutis alors qu ils connaissent leurs maladie depuis des années ç est une honte madame la ministre savez vous ce Qu est de se retrouver au lit des jours et des jours pour finir par des prises en charge samu pompier hôpitaux ???? Médicaments non disponibles en pharmacie également et des vaccins encore pour empoisonner les touts petits ç est une honte !!!!!! Vous n ete Qu une incapable idiote stupide et hypocrite ça se lis sur votre visage !!!! Dehors !!!!!!!!

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié