Hausse des tarifs : Christine Lagarde saisit le Trésor et la DGCCRF

Le ministre de l'Economie, Christine Lagarde a saisi le Trésor et la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et répression des fraudes) afin de vérifier que les hausses de tarifs annoncées par les assureurs en auto et en habitation sont bien liées à l'aggravation de la sinistralité. La majorité des compagnies et mutuelles ont en effet annoncé des hausses en moyenne de 3% en auto et de 5% en habitation, justifiées par la sinistralité récurrente en 2009. Ces hausses, après celles de 2009 seraient mal accueillies par certaines associations de consommateurs. "Souhaitant en avoir le coeur net", la ministre a demandé un audit "pour examiner la réalité du lien entre cette sinistralité et l'augmentation des primes".

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 03 avril 2020

ÉDITION DU 03 avril 2020 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH

Responsable de Développement « Accord de Branches » H/F

Postuler

INFOPRO DIGITAL

Commercial sédentaire en BtoB H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Hausse des tarifs : Christine Lagarde saisit le Trésor et la DGCCRF

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié