Inondations : un coût final compris entre 150 et 200 M€

Inondations : un coût final compris entre 150 et 200 M€
Près de 30 000 sinistres seront dus aux inondations de janvier 2018

La décrue permet aux assureurs d'entamer le processus d'indemnisation et statuer plus avant sur le coût occasionnés par les inondations de fin janvier 2018, évalué dans une fourchette allant de 150 M€ à 200 M€. Le nombre de sinistres s'élève quant à lui à près de 30 000.

Le bilan est assez similaire à celui du cyclone Egon qui avait touché le nord de la France et de l’Allemagne les 12 et 13 janvier 2017, occasionnant un coût de 212 M€. Les inondations de fin janvier 2018, qui ont touché des centaines de communes dont 275 ayant déjà obtenu la reconnaissance officielle de l'état de catastrophe naturelle (voir la liste complète en cliquant ici), coûteront, au final, entre 150 et 200 M€ pour un nombre de sinistres estimés entre 25 000 et 30 000. C'est en déplacement dans l'une d'elle, particulièrement touchée, à Villeneuve-Saint-George le 14 février que Bernard Spitz, président de la Fédération française de l'assurance (FFA) a livré ce montant. Aux côtés du président de la République et d'élus, celui-ci a également expliqué que la décrue permettait aux assureurs d'entamer le processus d'indemnisation que Bruno Le Maire, ministre de l'économie, souhaitait voir accéléré.

Expertises, avances et indemnisations

Les experts commencent, en effet, à procéder aux évaluations des nombreux dégats des eaux. De nombreux traitements de dossiers sont aussi réalisés à distance sur la base de photos et de vidéos envoyées par les assurés afin d'accélérer les règlements. « Les équipes travaillent le week-end avec des dispostifs de renfort et d'entraide », confirme Jean-Vincent Raymondis, directeur général adjoint du groupe d'expertise Saretec.

De leur côté, les assureurs se déclarent « solidaires des sinistrés confrontés à des difficultés exceptionnelles liées à la durée de la crue. La FFA salue le travail mené depuis des semaines par les pouvoirs publics, les équipes municipales, les forces de l’ordre et les secouristes auprès des citoyens. Les assureurs sont mobilisés pour recueillir les déclarations des sinistrés par tout moyen et accélérer les avances et les indemnisations. Des représentants de la profession en région ont été désignés dans les départements touchés. Ils se tiennent à la disposition des préfectures et des mairies pour participer aux cellules de crises et tenir des permanences d’information pour les assurés », a commenté Bernard Spitz.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance dommages aux biens

Cachan Habitat OPH

16 septembre

94 - Cachan

Acquisition d'un véhicule neuf.

Comité Martiniquais du Tourisme

15 septembre

972 - FORT DE FRANCE

Lac de la Sorme - assistance à l'élaboration d'un programme de travaux d'ingénierie...

Communauté Urbaine Le Creusot-Montceau (CUCM)

15 septembre

71 - CU LE CREUSOT MONTCEAU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Inondations : un coût final compris entre 150 et 200 M€

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié