Institut des données de santé : Chantal Cases quitte la présidence

Institut des données de santé : Chantal Cases quitte la présidence
Chantal Cases sera restée moins d'un an à la tête de l'Institut des Données de Santé (IDS), voué à devenir INDS en avril 2017.

Moins d’un an après son arrivée à la tête de l’Institut des Données de santé (IDS), Chantal Cases quitte déjà ses fonctions.

L’institut des données de santé (IDS) connait actuellement une période charnière, sa transition progressive en un futur institut national des données de santé (INDS) étant finalement prévu pour avril 2017. Cette mutation, qui s’inscrit dans le cadre de la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016, ne se réalise toutefois pas dans la stabilité.

De la création de ce groupement d’intérêt public (GIP), en 2007, aux premiers mois de 2016, Christian Babusiaux et Richard Decottignies étaient restés président et directeur général de l’IDS. Ils ont ensuite été remplacés, respectivement, par Chantal Cases (Ined, ex-Irdes) et Yvanie Caillé (association de patients Renaloo).

Vers une nouvelle présidence

Ce tandem n’aura toutefois pas duré plus d’un an, alors que la transformation de l’IDS vers l’INDS approche à grands pas. Chantal Cases a en effet été remplacée, en tant que personnalité qualifiée au sein du groupement, par Dominique Polton. L’ancienne directrice de l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes), de 1997 à 2005, a ensuite rejoint la caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts), d’abord en tant que directrice stratégie, études et statistiques puis comme conseillère auprès du directeur général de la Cnamts depuis décembre 2013.

Cette nomination, officialisée dans le JO du 14 janvier 2017, précède la prochaine réunion de l’IDS du 18 janvier, qui tiendra office à la fois d’assemblée générale et de bureau. Si la personnalité qualifiée au sein de l’assemblée générale du GIP n’est pas automatiquement nommée à la présidence de l’IDS, cela a pour l’heure été le cas depuis la création de l’institut, que ce soit pour les trois mandats de Christian Babusiaux comme pour celui, écourté, de Chantal Cases.

L'INDS, pour rappel, sera le point d'entrée des demandes d'accès au prochain système national de données de santé (SNDS), géré par la Cnamts et qui intègrera un ensemble de données (bases SNIIRAM de l'Assurance maladie, PMSI via les hôpitaux...). La première version du SNDS est attendue pour avril 2017.

Emploi

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Institut des données de santé : Chantal Cases quitte la présidence

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié