L'ACP entend rassurer les courtiers

Partager
L'ACP entend rassurer les courtiers
Pauline de Chatillon, responsable de la direction du contrôle des pratiques commerciales à l’ACP

Parce que 20% des courtiers placent les contrôles de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) en tête de leurs préoccupations, selon une étude menée par la CSCA, la chambre a décidé de désamorcer le stress naissant en invitant lors de son congrès annuel, Pauline de Chatillon, responsable de la direction du contrôle des pratiques commerciales à l’ACP. Elle s’est prêtée au jeu des questions/réponses en direct et sans fard.

Pas besoin d'aide

« Oui, le courtier est prévenu par écrit et dans un délai raisonnable de l’imminence d’un contrôle » ; « Oui, le dialogue est possible à tout moment du contrôle d’autant que celui-ci est contradictoire à toutes les étapes : entre la remise du projet de rapport et les conclusions définitives, le courtier répond par écrit à l’autorité de contrôle » ; « Non, les contrôles ne nécessitent pas la mobilisation de consultants aux honoraires élevés. Les premiers documents demandés par le contrôle, dans un délai court, sont des documents que tout courtier organisé sera en mesure de produire rapidement. ». Question après question, Pauline de Chatillon tente de désamorcer des inquiétudes.

Proportionnalité des contrôles

« La diversité même des sociétés de courtage fait de chaque contrôle un cas particulier, poursuit-elle. Et d’autant plus qu’il s’exerce une proportionnalité des contrôles en fonction de la complexité des activités et de la taille de chaque société ». Un point essentiel sur lequel elle revient à l’occasion d’un entretien vidéo exclusif avec L’Argus de l’Assurance.

SUR LE MÊME SUJET

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Tous les événements

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, Apicil 2023

Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, Apicil 2023

Apicil

Directrice de la relation client groupe

Julien Remy, MIP 2021

Julien Remy, MIP 2021

Mutuelle de l’Industrie du Pétrole

Directeur général adjoint

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Groupe Colonna

Directeur général

Astrid Cambournac, SPVie 2022

Astrid Cambournac, SPVie 2022

SPVie

Secrétaire générale

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Trouvez les entreprises qui recrutent des talents

La Mutuelle Générale

RESPONSABLE TECHNIQUE EXPERT FRONT END (H/F)

La Mutuelle Générale - 11/01/2023 - CDI - Paris - 13ème arrondissement

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

91 - CA GRAND PARIS SUD

AMO relatif à des études de faisabilité de création de réseaux de chaleur et de froid pour GPS.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS