L’Anacofi-CIF en tête des associations de conseillers en investissements financiers

Selon un document publié par l’Association nationale des conseils financiers (Anacofi) tiré des données de l’Autorité des marchés financiers (AMF), l’Anacofi-CIF, la branche de l'association dédiée aux conseillers en investissements financiers (CIF), s’est hissée au premier rang des associations CIF agréées par l'AMF, devant la Chambre des indépendants du patrimoine (CIP) jusqu’ici en tête. L’Anacofi-CIF totalise 42% des titulaire du statut CIF, contre 32% pour la CIP, 16% pour la Chambre nationale des conseillers en investissements financiers (CNCIF), 4% pour la Compagnie des conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CCGPI), 3% pour la Compagnie des conseillers en investissements financiers (CCIF) et 3% pour l’Association des analystes conseillers en investissements financiers (AACIF). Dans un rapport remis le 25 juillet dernier au ministre de l’économie, François Baroin, le député (UMP) du Puy de Dôme et vice-président de la Commission des finances à l’Assemblée nationale, Louis Giscard d’Estaing, préconise que pour pouvoir prétendre au titre de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), il faille justifier des statuts de CIF, de courtier en opération de banque et en service de paiement (IOBSP) et de courtier en assurances.

Le Magazine

ÉDITION DU 29 mai 2020

ÉDITION DU 29 mai 2020 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L’Anacofi-CIF en tête des associations de conseillers en investissements financiers

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié