L'efficacité de la gestion de sinistres au coeur des attentes

L'efficacité de la gestion de sinistres au coeur des attentes
DOMINIQUE PAGEAUD, ASSOCIÉ ERNST et YOUNG

L'enquête réalisée par la Fédération européenne des associations de risk-management (Ferma) montre une coordination renforcée pour la gestion des risques en entreprise.

Dans les allées du séminaire Ferma des 22 et 23 octobre à Versailles, les résultats de l'enquête menée auprès de 809 risk-managers ont animé tous les débats. Au centre des conversations, une première satisfaction : la hausse de la considération de la gestion des risques en entreprises. 53% des risk-managers, contre 45% il y a deux ans, estiment qu'elle est arrivée à maturité au sein de leur organisation. Autre contentement, parmi les répondants présentant un taux de croissance d'Ebitda (rentabilité) de plus de 20%, 74% pratiquent une gestion des risques avancée ou arrivée à maturité.

La crise aura aussi eu pour effet de sensibiliser davantage les dirigeants et le comité de direction à cette problématique. Pour autant, « même si nous observons un bon niveau d'interactions aujourd'hui avec le board, les directions d'entreprise n'intègrent pas encore assez les risk-managers dans le cadre de leurs grandes décisions stratégiques (contrats et investissements) », tempère Dominique Pageaud, associé Ernst et Young en charge du département gestion des risques en France et au Luxembourg.

Quelques surprises

L'enquête menée par la Fédération européenne des associations de risk-management (Ferma), Axa Corporate Solutions (CS) et Ernst et Young aura aussi suscité quelques surprises. En effet, la 8e directive européenne donnant une nouvelle dimension au comité d'audit interne n'aurait eu un impact que pour 44% des répondants. « Je suis étonné que la 8e directive ne soit pas encore bien mise en oeuvre dans les entreprises. Plus il y a de risques, et le contexte actuel en est très riche, plus il est important de bien les gérer », analyse Michel Dennery, directeur du management des risques de GDF-Suez et vice-président de Ferma.

Du côté de la supply chain, il y a clairement un avant et un après-2011 avec les catastrophes naturelles survenues au Japon (mars) et en Thaïlande (septembre). « Nous observons une réelle prise de conscience de l'importance du mapping de la chaîne d'approvisionnement », lance Stéphanie Augustin, responsable du marketing d'Axa CS. Un thème fort à Versailles, puisque ce séminaire a initié les premières lignes du projet de directive européenne cat' nat' en préparation. « Nous en sommes à la première étape consultative. Il nous faut trouver une harmonisation au niveau européen concernant ce type de couvertures », considère Michel Dennery.

Alors que la dernière journée du séminaire Ferma était consacrée à l'adéquation entre attentes des risk-managers et solutions assurantielles, l'enquête révèle que 40% des répondants veulent miser sur une pérennisation de leur relation avec leurs assureurs et de leurs contrats.

Des polices plus travaillées

Pour ce faire, les compagnies doivent revenir aux basiques. « Les assurés demandent avant tout à leur assureur et à leur conseil une excellente qualité de gestion de sinistres », confirme Stéphanie Augustin. Ainsi, 43% veulent plus d'efficacité dans le règlement des sinistres, 36% des polices plus travaillées, et 30% des couvertures novatrices. « Les risk-managers, à l'ère de la mondialisation et de la complexité réglementaire dans les pays notamment émergents, demandent aussi à leurs assureurs de pouvoir les accompagner dans leur développement au niveau local », conclut la responsable du marketing d'Axa CS.

DOMINIQUE PAGEAUD, ASSOCIÉ ERNST et YOUNG

« La gestion des risques optimisée permet une meilleure rentabilité »

  • Quels sont les principaux changements entre les études de 2010 et de 2012 ?

Alors que les risques inhérents à un marché mondialisé sont au coeur des préoccupations des risk-managers, le risque de réputation occupe une place plus importante qu'auparavant. De plus, il faut reconnaître qu'il y a une nette amélioration concernant la prise en compte et le suivi des plans d'actions par les directions générales en matière de gestion des risques.

  • Que montre également cette enquête ?

Outre l'appropriation de plus en plus conséquente des outils comme la cartographie, cette étude montre une nouvelle fois qu'une démarche de gestion des risques optimisée permet aussi de maximiser la rentabilité de l'entreprise. Les sociétés ayant une gestion des risques performante ont de meilleures évolutions d'Ebitda que celles qui peinent à se mettre dans les clous.

Emploi

Assistra

Mécanicien Industriel H/F

Postuler

SOMPO INTERNATIONAL INSURANCE

Souscripteur Transport (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Conseil et représentation juridique du groupe ICF Habitat

Société Immobilière des Chemins de Fer

21 février

75 - SOCIETE IMMOBILIERE DES CHEMINS DE FERS

Programme d'intérêt Général de lutte contre l'habitat indigne Mission de Suivi..

Ville de Digne les Bains

21 février

04 - DIGNE LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'efficacité de la gestion de sinistres au coeur des attentes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié