L'Enass fait école à Alger

L'Enass fait école à Alger
© dr
Née d'un accord diplomatique au plus niveau, l'École des hautes études d'assurances algérienne suivra le modèle de son homologue française, l'Enass. Cinq compagnies de l'Hexagone se sont également largement investies dans ce projet.

Il a fallu attendre la libéralisation du secteur financier en 1995 et, surtout, la fin du contentieux franco-algérien des assurances en mars 2008, pour que ce projet puisse voir le jour. Le 22 septembre, l'École des hautes études d'assurances a ouvert ses portes en grande pompe, à Alger. Une véritable promesse dans ce pays où les personnes formées ou en formation ne représentaient en 2007 que 17 % de l'effectif salarié total du secteur. Née d'une impulsion diplomatique soutenue par la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA), cette école est une petite soeur de l'Enass, d'ailleurs désignée pour la monter.

Car il ne s'agit pas d'un simple partenariat, ou d'un échange d'élèves comme l'école nationale en a l'habitude. Cette fois, les supports pédagogiques, le programme, les exigences ont été entièrement élaborées par l'Enass. « Le projet est construit autour d'une vision mondiale de l'assurance, des méthodes de gouvernance et de ses dernières innovations, notamment dans ses modes de distribution », explique Olivier de Lagarde, directeur adjoint de l'Enass.

Une demande pour l'agricole et l'actuariat

Invitées à prendre connaissance du projet, quatorze sociétés du pays réunies au sein de l'Union des assureurs et réassureurs algériens (UAR) ont répondu présentes et ont été associées au comité de pilotage de cette école. Elles y ont fait valoir leurs besoins. « Les DRH de ces compagnies ont insisté pour que les risques agricoles et l'assurance de personnes, mais aussi l'actuariat soient abordés », précise Roxane Gréco, responsable de l'ingénierie pédagogique. Ils ont, cependant, refusé que le Takaful (l'assurance islamique) soit inscrit au programme.

L'idée est de former une élite capable d'emmener l'assurance algérienne à son meilleur niveau, et d'affronter la concurrence qui s'y prépare. « Le marché est en plein développement, et il est indispensable de former nos cadres aux meilleures méthodes, explique Sebti Bougachiche, responsable algérien du projet. Ce sont les futurs dirigeants de la profession en Algérie. » De fait, la première promotion de ce « CHEA algérien » est constituée d'une vingtaine de salariés déjà en poste.

Autre grande nouveauté : cinq sociétés françaises sont impliquées. Allianz, Axa, BNP Paribas, la Macif et Groupama ont apporté les financements nécessaires à la mise en place (transport, livrets pédagogiques...). Elles participeront à la formation en envoyant des intervenants et, pour certaines, des salariés algériens. Une façon pertinente de s'intégrer dans un territoire à peine investi et nouvellement ouvert à l'étranger.

Un vivier de futurs dirigeants algériens

C'est aussi pour elles un moyen de se faire connaître auprès d'un vivier de futurs dirigeants. « Le marché algérien est largement en dessous de celui de ses voisins - Maroc, Tunisie -, alors que tout est là. confirme Adelane Mecellem, président d'Axa Algérie, présente depuis un peu plus d'un an. Certes, il doit fait face aux difficultés propres aux pays émergents, il y a un vrai potentiel. » Une allusion aux problèmes de malversation et de fraude, mais aussi au risque de solvabilité et à des pratiques liées à des dizaines d'années de monopole d'État. C'est toute cette transition que l'Enass et les assureurs français espèrent pouvoir accompagner.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

FOURNITURE DE GAZ ET MEDICAUX ET MAINTENANCE DES RESEAUX POUR LE GROUPEMENT.

GCS Energelog

19 janvier

85 - ENERGELOG DU POLE SANTE PAYS OLONNES

Mandat de commissariat aux comptes de la CNRACL.

Caisse des Dépôts

19 janvier

75 - CAISSE DES DEPOTS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'Enass fait école à Alger

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié