L'IDS précise

Faisant suite à la parution de l'article « Vers une nouvelle ligne de partage entre base et facultatif ? » dans L'Argus de l'assurance du 13 septembre, l'Institut des données de santé (IDS) tient à préciser qu'il est tenu, en tant que groupement d'intérêt public, de respecter les textes législatifs et réglementaires qui encadrent l'accès aux données de santé.

D'autre part, les organismes d'assurance maladie complémentaire ont accès à certaines données de santé à des fins de gestion du risque maladie. Il s'agit de l'Unocam en qualité de membre de l'Institut, des fédérations d'assureurs maladie complémentaire adhérents à l'Unocam, ainsi que certains organismes d'assurance maladie complémentaire qui partagent des données avec l'assurance maladie obligatoire, notamment dans le cadre du projet Monaco.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'IDS précise

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié