L’Italie à nouveau sous pression

L’Italie à nouveau sous pression

L’émission de titres obligataires à moyen long terme ce 14 juin a confirmé, comme prévu, une forte augmentation du coût du refinancement de la dette italienne. Rome a emprunté pour un total de 4,5 Md€ avec des taux qui ont littéralement flambé. Une émission de titres d’Etat à échéance 2015 a vu notamment son taux s’envoler à 5,30%, contre 3,91% lors de la dernière opération similaire. La veille, lors d’une autre émission, les taux avaient effleuré les 4%.

De fait, les marchés ne croient plus aux paroles rassurantes du chef du gouvernement, Mario Monti. Les coupes promises dans les dépenses publiques n’ont pas été réalisées, tandis que la dette italienne continue de croître de manière démesurée. En avril, elle a atteint le niveau record de 1 948 Md€, selon la Banque d’Italie. Les banques et les compagnies d’assurances sont toujours aussi fortement exposées au risque de la dette souveraine avec plusieurs milliards d’euros de titres d’Etat dans leur portefeuille.

Toutefois, le gouvernement transalpin continue d’afficher une inconditionnelle sérénité. Après avoir assuré que la Péninsule n’avait besoin d’aucune aide en confirmant qu’il n’aurait pas recours à un nouveau plan de rigueur, Mario Monti, a annoncé, le 13 juin, un plan de cession du patrimoine public. Sans vraiment convaincre les marchés.

Emploi

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

SERPINET CONSEIL

Inspecteur Commercial SUD 12 15 30 34 48 81

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de services d'assurances pour la CTBR.

Compagnie des Transports du Bas Rhin

19 janvier

67 - STRASBOURG

Services d'assurances.

Ville de Riom

19 janvier

63 - RIOM

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L’Italie à nouveau sous pression

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié