L'UFC-Que Choisir veut plus de transparence chez les complémentaires santé

L'UFC-Que choisir critique à nouveau une inflation des primes des complémentaires santé "sans rapport avec les remboursements" et "l'absence de logique concurrentielle "dans ce secteur. "Confronté à des contrats illisibles et incomparables, le consommateur ne peut pas jouer son rôle de régulateur du marché", estime l'association. Elle formule deux propositions "pour plus de transparence et moins de cherté" : la création d'un "indice du taux de redistribution de chaque organisme au niveau des contrats de complémentaires santé" et l'intégration dans l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam), voté chaque année par le Parlement, de l'ensemble des dépenses de santé qui restent à la charge des ménages "et notamment le coût d'achat des complémentaires santé pour garantir la prise en compte de l'accessibilité financière des soins pour tous".

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 avril 2020

ÉDITION DU 10 avril 2020 Je consulte

Emploi

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

INFOPRO DIGITAL

Commercial sédentaire en BtoB H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'UFC-Que Choisir veut plus de transparence chez les complémentaires santé

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié