La carte des intempéries de novembre 2014

La carte des intempéries de novembre 2014

Le mois de novembre s’achève sans avoir été plus clément sur le plan climatique pour le sud-est de la France. Comme en septembre et octobre, la région aura été exposée, à quatre reprises, à une série d’épisodes cévenols. Ce phénomène météorologique, qui intervient principalement dans les Cévennes et ses environs, se manifeste par des orages violents localisés, s'accompagnant de pluies diluviennes et d'inondations.

Dix episodes cévenols depuis septembre

Si l’événement climatique n’est pas nouveau dans la zone méditerranéenne, sa récurrence est cependant supérieure à la moyenne. Les intempéries du 26 au 30 novembre, les plus soutenues du mois, représentent le dixième épisode cévenol de l’automne 2014, contre deux à trois en moyenne les années précédentes. Le mois de novembre affiche, d’ores et déjà, le bilan humain le plus lourd de la période, avec dix morts et deux personnes portées disparues.

Procédure accélérée dans le Var, l'Aude et les Pyrénées-Orientales

Quant au bilan matériel, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a confirmé, samedi 29 novembre, que l'État allait ouvrir une procédure de reconnaissance «accélérée» de catastrophe naturelle dans le département du Var. «L'objectif est simple: raccourcir les délais dans lesquels les personnes pourront activer leurs garanties d'assurance pour bénéficier d'une indemnisation», a précisé le ministre.

Le lendemain, Bernard Cazeneuve annonçait le lancement, «dès lundi», d'une procédure de classement pour l'Aude et des Pyrénées-Orientales, également durement touchés par les intempéries. Dans la foulée, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, a promis des aides à destination des agriculteurs et viticulteurs sinistrés dans les deux départements, sans en préciser le montant.

La procédure accélérée de catastrophe naturelle    
L'état de catastrophe naturelle est constaté par un arrêté interministériel du ministère de l'Intérieur et de celui de l'Économie, des Finances et de l'Industrie. En temps normal, ce sont les maires des communes qui doivent adresser un dossier au ministère de l'Intérieur. Dans le cas du Var, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, cette étape a été rendue inutile par la décision de Bernard Cazeneuve. Une fois l'arrêté publié, les victimes doivent adresser à leurs assureurs une déclaration de sinistre sous dix jours. Les assureurs ont alors trois mois pour verser les indemnisations.

Découvrez la carte des intempéries de novembre 2014 :

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 20 mai 2022

ÉDITION DU 20 mai 2022 Je consulte

Emploi

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

DESIGNATION D'UN COMMISSAIRE AUX COMPTES POUR LES EXERCICES 2022 A 2027 INCLUS.

Comité Régional du Tourisme - Ile de la Réunion Tourisme

17 mai

974 - ST PAUL

SERVICES D'ASSURANCES.

Ville de Baie Mahault

17 mai

971 - BAIE MAHAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La carte des intempéries de novembre 2014

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié