La CFDT confirme son leadership

Un an après l'application de la loi sur représentativité, la Fédération CFDT banques et assurances continue de dominer les élections aux comités d'entreprise, comme celles des délégués du personnel.

Toujours en tête. À l'occasion du 35e congrès du syndicat des assurances transrégional Ile-de-France (Actif), organisé le 13 janvier à Paris, la CFDT a fait le point sur la représentativité dans la branche. Résultat : que ce soit d'après des statistiques patronales ou syndicales, la centrale devance largement les autres organisations. Selon les chiffres FFSA-Gema, avec 41,8% des suffrages, le syndicat de François Chérèque décroche la première place des élections des délégués du personnel dans le secteur organisées fin 2010, loin devant la CGT (19,6%), la CFE-CGC (18,8%), la CFTC (10,2%) et FO (9,5%).

« FO et CFTC en danger »

En prenant en compte les résultats du premier tour des élections au comité d'entreprise à la fin 2011, le trio de tête reste inchangé (37,2% des voix pour la CFDT ; 17,9% pour la CGT ; 16,1% pour la CGC), d'après les données de la... CFDT. Viennent ensuite FO (9%), l'Unsa (9,7%), la CFTC (8,3%), et Sud (0,4%). « Alors que des élections sont encore à venir, comme à la Matmut, cette enquête est à voir uniquement comme une " photographie du paysage syndical " à un an de l'application de la loi sur la représentativité du 20 août 2008 », précise Régis Versavaud, secrétaire général adjoint de la Fédération CFDT banques et assurances.

Selon cette loi, une fois le cycle électoral achevé début 2013, une organisation devra recueillir au moins 8% des suffrages exprimés pour être représentative au niveau de la branche (le seuil de 10% est déjà en vigueur dans les entreprises). « Si l'on s'arrête aux chiffres actuels, la conséquence de ces nouvelles règles, c'est que FO et la CFTC sont en danger », constate Régis Versavaud, qui ajoute : « L'autre effet de cette loi est qu'il va falloir revoir le périmètre des conventions collectives. »

Suite à la publication de l'étude (même si une clause de transition devrait permettre aux organisations menacées de rester représentatives jusqu'en 2017), Jean-Simon Bitter s'emporte : « Ces chiffres sont totalement faux ! » Le secrétaire fédéral de FO assurances, qui n'a pas voulu en dire davantage, promet d'apporter des précisions lors d'une conférence de presse, organisée le 9 février au siège de la Fédération des employés et cadres de Force ouvrière (Fec-FO), à Paris.

LE CHIFFRE
  • 41,8%. Le pourcentage de votes obtenu par la Fédération CFDT banques et assurances aux élections des délégués du personnel fin 2010.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 janvier 2021

ÉDITION DU 22 janvier 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance des risques statutaires pour les collectivités et établissements affili...

Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Nord

26 janvier

59 - CGFPT

Location financière de biens matériels et immatériels C2007.

MIPIH Midi Picardie Informatique Hospitalier

26 janvier

31 - TOULOUSE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La CFDT confirme son leadership

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié